La hausse de la TVA pénalise les services à la personne

La hausse de la TVA pénalise les services à la personne

L'Association des enseignes de services à la personne (AESP), qui regroupe les 10 plus grands acteurs spécialisés dans l'intermédiation de prestations pour les particuliers, dont la majorité compte des assureurs et des assisteurs à leur capital (Axa Assistance, Groupama, AG2R-La Mondiale...), affiche un chiffre d'affaires en hausse 15,15 %, malgré la crise et un contexte réglementaire moins favorable que celui de la loi Borloo de 2005. Le chiffre d'affaires estimé au titre de 2011 s'établit à 66 M€ (56 M€ en 2010) pour 2,3 millions d’heures consommées, contre 2,1 millions en 2010.

"Les enseignes ont reçu cette année 975 000 appels (contre 887 000 en 2010), 696 000 demandes d’informations (676 000 en 2010) et 141 600 demandes de prestations (120 000 en 2010). Elles dénombrent 2 millions d’abonnés", détaille, dans un communiqué, l'association présidée par Christophe Boutineau (CNP Services à la personne), qui revendique d'avoir contribué à la création d’environ 2 600 emplois chez les prestataires.

Cependant, le prix des services rendus demeure un frein, selon l'AESP : l’évolution de la fiscalité a eu un impact de 8% à 10% en moyenne sur les tarifs 2011. En cause : le redressement du taux de TVA à 7% sur la plupart des prestations, ainsi que la suppression subite de l'exonération de charges patronales de 15%, rédhibitoire pour bon nombre de producteurs de services à domicile.

Emploi

SIACI

Gestionnaire Sinistres Construction H/F

Postuler

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

La hausse de la TVA pénalise les services à la personne

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié