La nouvelle gouvernance de l'Ifpass

Changements à la tête de l'Institut de formation de la profession de l'assurance (Ifpass) : José Milano (FFSA) devient président, alors que dans le même temps, l'Unsa intègre le conseil d'administration, en application avec les nouvelles règles de la représentativité syndicale.

Une page se tourne à l'Institut de formation de la profession de l'assurance (Ifpass). À l'occasion de son conseil d'administration du 5 février, l'organisme a procédé au renouvellement de son bureau, changeant notamment de président. Michel Villatte, atteint - s'il avait brigué un nouveau mandat - par la limite d'âge fixée dans les statuts de l'Ifpass, a été remplacé par José Milano (FFSA).

Pour les spécialistes de la formation, cette nomination, qui intervient quelques semaines après les évolutions intervenues au sein de l'École nationale d'assurances (Enass, lire l'Argus de l'assurance du 24 janvier), n'est pas surprenante. « Elle confirme la volonté des organisations professionnelles de faire en sorte que l'Ifpass continue à jouer son rôle de véritable outil de formation de la branche », indique Michel Villatte, désormais président d'honneur.

José Milano ne manque pas d'ambition. « Dans un contexte où la concurrence des organismes de formation est de plus en plus rude, il faut que l'Ifpass devienne le prestataire naturel des sociétés d'assurances », explique-t-il. Avant d'ajouter : « Cela signifie que l'organisme se doit aujourd'hui d'être toujours à la pointe de l'évolution des métiers et des compétences, tout en apportant les solutions de services formation et RH voulues par les sociétés d'assurances. »

Emploi

KAPIA RGI

DVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

La nouvelle gouvernance de l'Ifpass

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié