Le CNCIF en faveur d’un rôle accru des associations professionnelles

La Chambre nationale des conseils experts financiers (CNCIF) appelle le Trésor à confier un rôle plus important aux six associations professionnelles (dont elle-même), agréées par l’Autorité des marchés financiers (AMF) et auxquelles les Conseillers en investissements financiers (CIF) sont contraints d’adhérer. Si la CNCIF approuve l’obligation d’inscription des intermédiaires financiers au registre unique de l’Orias (Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance), instaurée par la loi de régulation bancaire et financière du 22 octobre 2010, elle souhaite, en revanche, que le contrôle des capacités professionnelles et des conditions d’honorabilité prévu par le projet de décret au moment de l’inscription sur le registre soit assuré en amont par les associations professionnelles. « Il est inutile que la commission chargée des immatriculations procède à une vérification supplémentaire dès lors qu’un postulant adhère à une association qui accomplit déjà une mission de contrôle », estime Stéphane Fantuz, président du CNCIF.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Fourniture de titres restaurant et de chèques cadeaux

CCM de la Gascogne Toulousaine

17 septembre

32 - CC DE LA GASCOGNE TOULOUSAINE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le CNCIF en faveur d’un rôle accru des associations professionnelles

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié