Le Medef ouvre son Université d’été sur la réforme des retraites

Le Medef ouvre son Université d’été sur la réforme des retraites
Pierre Gattaz, président du Medef. © © Pascal Guittet

Le Medef a ouvert, ce mercredi, son université d'été, qui se déroule du 28 au 30 août sur le campus d'HEC, à Jouy-en-Josas (78). Pierre Gattaz a fait entendre son mécontentement par rapport à la réforme des retraites lors de son discours d'ouverture. Les conférences qui ont suivi ont vu se succéder de nombreux intervenants, dont Bernard Spitz, président de la FFSA.

Si Pierre Gattaz, le président du Medef, semblait apaisé à la sortie de son entretien avec le Premier ministre le 26 août, deux jours plus tard, le ton a changé.  «Tout le monde sait que l’on va devoir revenir sur cette réforme dans quelques mois. (…) Car comment croire que seules les cotisations des entreprises et des salariés vont pouvoir combler les 200 milliards de déficit ?», a-t-il déclaré dans son discours d'ouverture de l'Université d'été, qui a commencé ce mercredi et qui se termine vendredi 30 août.

Furieux contre la hausse des cotisations

Moins de 24 heures après la présentation de Jean-Marc Ayrault de la réforme des retraites, force est de constater que la pilule est difficile à avaler pour le Medef. Faisant référence à la hausse prévue des cotisations patronales et salariales progressive sur quatre ans, Pierre Gattaz juge, dans un communiqué, «irresponsable d’augmenter les charges et les contraintes sur les entreprises».

Autre motif de mécontentement probable pour le nouveau patron du Medef : l’absence de l’épargne-retraite dans cette réforme. Dans une tribune parue dans Le Monde du 21 août, il prèchait pour l’introduction «d’une dose de capitalisation» dans le système des retraites. Là encore, le gouvernement ne semble pas l’avoir écouté.

Les assureurs présents aux conférences

Outre ces annonces, les conférences ont commencé dès ce mercredi. Parmi les nombreux intervenants sur ces deux jours et demi, trois personnalités majeures du secteur de l’assurance prennent la parole. Bernard Spitz, président de la Fédération française des assurances (FFSA) mais aussi président du pôle international et Europe du Medef, a participé, ce mercredi après-midi à la conférence intitulée «Y croire, toujours», avec comme question centrale : «Pourquoi les Français sont-ils parmi les plus déprimés du monde ?».
Jeudi après-midi, le PDG de Scor, Denis Kessler, interviendra  au cours de la conférence «La France à l’offensive», qui prévoit de débattre sur la valorisation de la marque en France. Guillaume Sarkozy, délégué général de Malakoff Médéric, sera également présent. Les participants pourront l’écouter lors de la conférence «Le sport filière d’avenir», vendredi 30 août au matin. Au cours du dernier débat de l’université d’été du Medef, «Un monde qui bouge», l’international s’invite, avec la participation de Igor Yurgens, président de l’association russe des assureurs.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

CHARGÉ D’ÉTUDES ACTUARIELLES INVENTAIRE EPARGNE H/F

Postuler

CEA Assurances

Chargé de développement H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un Commissaire aux comptes 2022-2027

Nantes Métropole Habitat, OPH de la Métropole Nantaise

17 septembre

44 - NANTES METROPOLE HABITAT

Prestation de DPO (Data Privacy Officer) externalisée.

Agence Nationale des Fréquences

17 septembre

94 - ANFR

Marché d'assurances.

Ville de Plombières les Bains

17 septembre

88 - PLOMBIERES LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le Medef ouvre son Université d’été sur la réforme des retraites

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié