Le régulateur britannique s’attaque aux abus des assurances auxiliaires

Le régulateur britannique s’attaque aux abus des assurances auxiliaires

La Financial Conduct Authority (FCA) a bien l’intention de mettre un terme à la pratique de ventes abusives d’assurances auxiliaires (ou ventes liées), un marché dont la valeur est estimée autour du milliard de livres (1,19 Md€). Dans un communiqué, le directeur des risques et de la recherche du régulateur des services financiers britanniques, Christopher Woolard, s’est en effet insurgé contre les pratiques peu adéquates de ce secteur. «Nous avons de bonnes raisons d’intervenir», a-t-il déclaré, «la concurrence dans ce marché ne fonctionne pas bien et les consommateurs ne reçoivent pas un bon rapport qualité/prix. Les entreprises doivent placer leurs clients au premier rang et cesser de les voir comme un moyen de s’enrichir».

Etude sur 1 000 clients

La FCA, qui avait lancé une étude sur ce marché en juillet 2013, a passé au crible les expériences de 1 000 clients en analysant leurs habitudes de consommation. Conclusion  : les consommateurs seraient surfacturés à hauteur de 200 M£ (239 M€) tous les ans pour des produits dont ils n’auraient même pas besoin. Les écueils seraient nombreux : l’étude met en évidence le manque de concurrence et d’information sur le point de vente empêchant le client de comparer les prix et de prendre des décisions en conséquence. 25% des clients ayant acheté un produit auxiliaire n’étaient même pas conscients qu’ils pouvaient acheter le produit séparément, selon la FCA.

Meilleures pratiques

Pour remédier à ces incohérences, la FCA souhaite imposer aux clients ayant acheté une garantie complémentaire auto de confirmer quelques jours après l’achat du produit recherché qu’ils désirent également acquérir le produit auxiliaire. Le régulateur britannique veut aussi interdire les cases pré-cochées de manière à s’assurer que les clients achètent des produits auxiliaires en connaissance de cause. Les compagnies d’assurance sont aussi priées désormais de publier les ratios de sinistres de manière à mettre en lumière les produits à faible valeur ajoutée. Cette  disposition devrait ainsi inciter les fournisseurs  à proposer des produits plus adéquats aux besoins de leurs clients. Enfin, les consommateurs doivent aussi être en mesure de comparer les différents produits auxiliaires au travers de sites de comparaison.  Les recommandations de la FCA sont soumises à consultation d’ici au 8 avril prochain.

Emploi

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

SERPINET CONSEIL

Inspecteur Commercial SUD 12 15 30 34 48 81

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Frais de santé et prévoyance.

1001 VIES HABITAT

22 janvier

92 - NANTERRE

Prestations d'assurances.

SPL Occitanie Events

22 janvier

34 - PEROLS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le régulateur britannique s’attaque aux abus des assurances auxiliaires

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié