Le superviseur mitigé sur la santé de l'assurance européenne

Le superviseur mitigé sur la santé de l'assurance européenne

Dans son deuxième rapport pour 2012 sur la stabilité financière, l’Eiopa dresse un bulletin de santé plutôt mitigé pour l’assurance, la réassurance et les fonds de pension en Europe. Le superviseur européen juge en effet que la solidité financière de ces secteurs pourrait être malmenée à moyen terme par les incertitudes macro-économiques, la probabilité élevée du maintien d’un environnement de taux d’intérêt bas dans la plupart des économies européennes, et la volatilité des marchés financiers.

Matelas surévalués

Pour l’heure, le secteur de l’assurance affiche une certaine résistance, relève Eiopa. Dans l’ensemble les primes sont en croissance (avec toutefois d’importantes disparités d’un organisme à l’autre), une profitabilité relativement stable, et des ratios de solvabilité (en base Solvabilité 1) plutôt confortables. L’autosatisfaction serait cependant déplacée, prévient le superviseur, rappelant que « Solvabilité 1 ne reflète ni le risque de marché, ni le risque de crédit ». Bref, les matelas dont pensent disposer les assureurs sont sans doute un peu surévalués.

La profitabilité des réassureurs devrait rester sous pression du fait « de capacités excédentaires sur le marché et d’une réduction de la demande de réassurance ». Ils vont en outre devoir participer au règlement de la facture de l’ouragan Sandy, estimée à 52 Mds$ (200.000 demandes d’indemnisation ouvertes au titre des dégâts causés par le vent, 20.000 au titres des inondations).

Enfin, le secteur des fonds de pension souffre de l’environnement actuel de taux bas, qui augmente mécaniquement la valeur des engagements. Les statistiques anglaises révèlent ainsi un niveau de provisionnement passé sous les 80%.

Solvabilité 2, vecteur de stabilité financière

Le superviseur européen de l’assurance n’en fait pas mystère : il déplore le flou qui entoure le calendrier d’entrée en vigueur de la directive Solvabilité 2 sur les nouvelles exigences de capital des assureurs. Et ce d’autant plus que cela nuit à la stabilité financière européenne. « Un calendrier clair et réaliste de mise en œuvre de Solvabilité 2 apporterait une solide contribution au travail de stabilité financière effectué en Europe », indique Gabriel Bernardino, le président d'Eiopa.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

CRETEIL HABITAT SEMIC

CHEF DU SERVICE MARCHE/ASSURANCES H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché des assurances communales.

Ville de Treffiagat

29 novembre

29 - TREFFIAGAT

Amo Dans Le Cadre Du Choix Du Mode De Gestion Du Service De L'Alimentation En Eau P...

Métropole Toulon Provence Méditerranée

29 novembre

83 - METROPOLE TOULON PROVENCE MEDITERRANEE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le superviseur mitigé sur la santé de l'assurance européenne

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié