Les entreprises moins pressées de revoir leurs dispositifs d’épargne retraite

Très paradoxalement, les entreprises sont moins nombreuses à vouloir repenser leurs dispositifs d’épargne d’entreprise et de retraite supplémentaire, maintenant que la loi portant réforme des retraites a été adoptée. Alors qu’elles étaient 70% à déclarer prévoir de le faire en septembre 2010, elles ne sont plus que 59% à l’envisager cinq mois plus tard, selon une étude publiée par le cabinet Towers Watson, réalisée auprès des 120 premières capitalisations boursières françaises composant l’indice SBF 120. En revanche, elles sont 56% à considérer que la réforme des retraites sera défavorable pour elles en matière RH et financier, contre 36% en septembre 2010. Autre enseignement : 34% des DRH incitent leurs salariés à des versements volontaires sur leur régime à cotisations définies (article 83), comme la loi du 19 novembre 2010 le permet désormais.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 octobre 2019

ÉDITION DU 25 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de prestations d'assurance pour la complémentaire santé.

Société aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraibes

23 octobre

971 - LES ABYMES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les entreprises moins pressées de revoir leurs dispositifs d’épargne retraite

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié