Les épargnants français absents des organes de supervision

Le projet de réforme des autorités de supervision françaises n'est pas à la hauteur des ambitions de la Commission européenne, estime l'Association nationale des fonctionnaires épargnant pour la retraite (Arcaf). Alors que les autorités européennes ont le souci d’assurer une véritable représentation des consommateurs, ce volet est absent de l’ordonnance proposée par Christine Lagarde. "La faiblesse de l’influence et des moyens français ne sortira pas renforcée de ce projet d’ordonnance en l’état, alors que devront prochainement être désignés les représentants des usagers des services financiers auprès des trois Autorités financières européennes en cours de création", regrette Guillaume Prache, président de l'Arcaf.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 20 mai 2022

ÉDITION DU 20 mai 2022 Je consulte

Emploi

CNA HARDY

Souscripteurs et Gestionnaires H/F

Postuler

Adis Assurances

Rédacteurs Règlements en Prévoyance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assistance à la mise en oeuvre de conventions de participation dans le domaine de l...

Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Nord

21 mai

59 - CDG 59

Prestation de valorisation de l'EESC HEC.

CCI de Paris, Direction des Affaires Immobilières

21 mai

75 - CCIR PARIS ILE DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les épargnants français absents des organes de supervision

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié