Les grands navires enregistrent une sinistralité 2013 en baisse de 20%

Les grands navires enregistrent une sinistralité 2013 en baisse de 20%

20% : telle est la baisse des sinistres enregistrée en 2013 sur les grands navires. Le rapport intitulé  «Safety and Shipping Review 2014», réalisé par Allianz Global Corporate & Specialty, révèle en effet que 94 navires ont été sinistrés l’an dernier contre 117 en 2012.

Des sinistres asiatiques

L’enquête d’AGCS constate par ailleurs la concentration de plus d'un tiers des sinistres de 2013 sur deux régions maritimes : la région comprenant le sud de la Chine, la péninsule indochinoise, l'Indonésie et les Philippines et les mers entourant le Japon, la Corée et le nord de la Chine.

«Nous devons nous préoccuper de la façon dont certains exploitants de navires asiatiques appréhendent la sécurité et la qualité, en particulier dans le domaine du transport maritime régional», tente d’expliquer Gilles Mareuse, directeur Marine de la région Méditerranée chez AGCS, qui ajoute : «L'approche de la qualité et des normes peut parfois accuser 50 ans de retard par rapport à l'Europe, peut-être même davantage.»

La piraterie indonésienne

Le rapport de l’assureur allemand rappelle également qu’un tiers de la sinistralité totale est portée par les navires transporteurs de marchandises. Parmi eux, les navires de pêche et les vraquiers (navire de charge destiné au transport de marchandises solides en vrac) connaissent même des taux de sinistralité à deux chiffres. AGCS pointe ici que la cause principale des sinistres au cours de l'année écoulée a été le naufrage (75%), d’ailleurs souvent consécutif à de mauvaises conditions climatiques.

Au niveau des actes de pirateries, même si ces derniers ont chuté de 11% avec 264 incidents en 2013, on assiste à l'émergence de nouvelles zones de piraterie. Alors que les pirates en Somalie sont moins actifs (7 incidents en 2013 contre 160 attaques ne 2011), ceux provenant d’Indonésie montent en puissance. 106 incidents ont ainsi été recensés dans cette zone, soit une augmentation de 700% depuis 2009. Enfin, le Golfe de Guinée constitue une zone à risque également avec, selon AGCS, «un crime plus organisé pour 48 incidents enregistrés en 2013».

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les grands navires enregistrent une sinistralité 2013 en baisse de 20%

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié