Les impacts des mesures annoncées par Nicolas Sarkozy sur les assureurs

Partager
Les impacts des mesures annoncées par Nicolas Sarkozy sur les assureurs
Le chef de l'Etat a notamment annoncé une hausse de la CSG sur les produits financiers

Les sociétés d'assurance ne sont pas concernées directement par la mesure phare dévoilée le 29 janvier à la télévision par le chef de l'Etat. A savoir, l'augmentation, à partir du 1er octobre prochain, de 1,6% du taux normal de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) qui va ainsi passer à 21,2%. Pour la simple et bonne raisons qu'elles ne sont pas soumises... à la TVA. En revanche, elles seront impactés de manière indirecte, les factures de leurs prestataires comprenant la TVA et les sinistres des assurés étant réglés en TTC (toutes taxes comprises). D'autres annonces de Nicolas Sarkozy vont avoir un impact sur les assureurs.

L'augmentation de 2% de la contribution sociale généralisée (CSG) ne constitue pas une bonne nouvelle pour l'assurance vie. La CSG est une des composantes des prélèvements sociaux qui, non seulement touchent les contrats monosupports et, depuis le 1er juillet 2010 les fonds euros des multisupports, mais sont déjà passés de 12,3% à 13,5% au 1er octobre 2011, à la suite du premier plan de rigueur présenté par François Fillon. De quoi restreindre encore un peu plus l'écart de rendement avec le Livret A qui, lui, n'est pas soumis à la CSG. « Il y a un risque de tirer vers le court terme l’épargne des Français. Or, l’économie a besoin d’épargne longue et stable », rappelle Philippe Crevel, secrétaire général du Cercle des Epargnants.

Cette hausse de la CSG va aussi alourdir la fiscalité des rentes viagères, ce qui là non plus ne va pas faire les affaires des dispositifs d'épargne retraite individuels (Perp, Madelin, Préfon...) et collectifs (article 39, article 83...). La CSG entrant également dans le calcul du forfait social qui pèse sur l'épargne salariale, dont le Perco, elle va l'alourdir alors même que la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2012 a déjà porté son taux de 6% à 8%, depuis le 1er janvier 2012.

Par ailleurs, au même titre que n'importe quelle entreprise, les assureurs sont concernés par le doublement des sanctions contre les employeurs qui emploient plus de 250 salariés et qui ne comptent pas au moins 5% de jeunes en alternance dans leur effectif. « Nous proposons de renforcer progressivement les pénalités pour les grandes entreprises qui emploient moins de 1% d'apprentis », a nuancé plus tard le Premier ministre, François Fillon, tout en réaffirmant le taux de 5% d'apprentis en 2015. Selon l'Observatoire des métiers de l'assurance, les apprentis et alternants représentent 2,4% de l'effectif du secteur, contre environ 1% tous secteurs confondus.

Les assureurs vont devoir mettre place de négociations avec les partenaires sociaux pour créer des accords de compétitivité où seront notamment abordées les 35 heures. Enfin, comme toutes entreprises, ils pourront bénéficier d'une exonération partielle des charges patronales familiales sur les salaires jusqu'à 2,4 Smics. Toutes ces mesures devraient être présentées le 8 février en Conseil des ministres et donner lieu à un projet de loi de finances rectificatif.

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés

NEWSLETTER La matinale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Tous les événements

Les formations L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Toutes les formations

LE CARNET DES DECIDEURS

Marie-Eve Saint-Cierge Lovy, Apicil 2023

Marie-Eve Saint-Cierge Lovy, Apicil 2023

Apicil

Directrice de la relation client groupe

Julien Remy, MIP 2021

Julien Remy, MIP 2021

Mutuelle de l’Industrie du Pétrole

Directeur général adjoint

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Groupe Colonna

Directeur général

Astrid Cambournac, SPVie 2022

Astrid Cambournac, SPVie 2022

SPVie

Secrétaire générale

LES SERVICES DE L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Trouvez les entreprises qui recrutent des talents

La Mutuelle Générale

Technico-Commercial Grands Comptes CDI (H/F)

La Mutuelle Générale - 12/01/2023 - CDI - Paris - 13ème arrondissement

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS