Les moitié des Français tentés par l'épargne solidaire

56% des épargnants déclarent être prêts à souscrire un placement solidaire à condition d’avoir un rendement financier équivalent, selon la huitième édition du Baromètre de la finance solidaire Finansol/Ipsos/La Croix/Logica. Mieux : 22% d’entre eux accepteraient de souscrire un placement solidaire même si son rendement financier est plus faible, d’après cette étude annuelle soutenue notamment par la Macif et la Carac. 71% des Français souhaitent contribuer, via l’épargne solidaire, au financement de la lutte contre la pauvreté, 50% à l’aide aux personnes handicapées, 49% au soutien aux malades, 48% à l’insertion par l’emploi, 34% à l’insertion par le logement, 33% à la protection de l’environnement et à 29% à la solidarité internationale. Les éléments susceptibles de convaincre d’investir dans un placement solidaire : un label de bonne utilisation des fonds (43%), un avantage fiscal (41%), une campagne d’information (29%), une présentation par son conseiller financier (25%) et une proposition dans le cadre d’un plan d’épargne entreprises (PEE).

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 janvier 2020

ÉDITION DU 24 janvier 2020 Je consulte

Emploi

Agence Swisslife Paris Madeleine

Collaborateur Commercial en Assurance de Personnes H/F

Postuler

APRIL

Directeur de marché Assurances Construction h/f Fonction CODIR

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Audit du niveau des charges et produits d'exploitation d'ENEDIS et de RTE.

Commission de Régulation de l'Energie

26 janvier

75 - COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE

Assurance des risques statutaires agents affiliés CNRACL

Ville de Dormans

26 janvier

51 - DORMANS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les moitié des Français tentés par l'épargne solidaire

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié