Les Mutuelles de France pour une mise à plat des prélèvements sociaux

Les Mutuelles de France pour une mise à plat des prélèvements sociaux

Au lendemain des élections législatives, la Fédération des mutuelles de France (FMF), estime que « pour ne pas décevoir », les orientations de la nouvelle majorité gouvernementale doivent « rompre réellement avec la politique de recul de la protection sociale et de mise en cause de l’accès aux soins que le pays a subi ces dernières années ». Dans un communiqué, le FMF déclare que « la crise n’empêche pas de rétablir la justice dans les prélèvements sociaux », mais la rend « indispensable ».

« L’assiette des cotisations employeurs doit être élargie à toute la valeur ajoutée », indique la FMF qui explique que cette mesure permettrait de soulager les entreprises de main-d’oeuvre et de supprimer les exonérations sociales. « La CSG doit être portée au même niveau sur les revenus du capital que sur ceux du travail. Elle doit être progressive pour répartir l’effort nécessaire en fonction de la capacité contributive de chacun », précise l’organisation mutualiste.

Concernant le financement de la protection sociale, la FMF demande aussi la « suppression totale des taxes frappant les couvertures santé complémentaires responsables et solidaires ». Membre de la Fédération nationale de la mutualité française (FNMF), la FMF regroupe plus de 130 groupements mutualistes et totalise 3 millions de personnes protégées.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 juin 2021

ÉDITION DU 18 juin 2021 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

ODYSSEY RE

Comptable Technique Réassurance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Recouvrement de créances

OPH du Rhône

19 juin

69 - OPAC DU RHONE

Assurance responsabilité civile

ACM Habitat

19 juin

34 - ACM HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les Mutuelles de France pour une mise à plat des prélèvements sociaux

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié