Les retraites « chapeaux » épargnées par la surtaxe

Les retraites « chapeaux » ne seront pas taxées à plus de 75%. Dans sa décision du 29 décembre sur la loi de finance pour 2013, le Conseil constitutionnel a en effet censuré, à l’article L 137-11-1 du Code de la Sécurité sociale, la dernière tranche marginale d’imposition portant sur ce type de régime de retraite complémentaire, ramenant ainsi la taxation marginale maximale à 68,34%. L’instauration d’une nouvelle tranche marginale d’impôt sur le revenu à 45% - une mesure, elle, jugée conforme à la Constitution – avait en effet pour conséquence de porter l’imposition des retraites « chapeaux » à 75,04% pour celles perçues en 2012 et à 75,34% pour 2013. Une charge jugée « excessive » et contraire à « l’égalité devant la charge publique ».

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 15 juillet 2022

ÉDITION DU 15 juillet 2022 Je consulte

Emploi

Nexforma

Consultants Spécialisés Indépendants H/F France Entière

Postuler

CABINET SCHÜLLER & SCHÜLLER

MANDATAIRES D’INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les retraites « chapeaux » épargnées par la surtaxe

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié