Les sénateurs proposent d'inscrire le préjudice écologique dans le code civil

Les sénateurs proposent d'inscrire le préjudice écologique dans le code civil

Une proposition de Loi visant à inscrire la notion de préjudice écologique dans le code civil, a été déposée au Sénat le 23 mai dernier par Bruno Retailleau, sénateur (UMP) de Vendée. L’idée est d’insérer un nouvel article 1382-1 dans le code civil qui disposerait que « Tout fait quelconque de l'homme qui cause un dommage à l'environnement, oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer. La réparation du dommage à l'environnement s'effectue prioritairement en nature. »

Cette proposition de loi intervient au lendemain du renvoi de l'arrêt de la Cour de cassation, invitée à statuer sur l’annulation de l’arrêt de la cour d’appel de Paris dans l'affaire de l'Erika, reconnaissant notamment le principe du préjudice écologique pur, au 25 septembre 2012. Valérie Ravit, avocate spécialisée en droit de l’environnement (BOP’S) , approfondira la question dans le cadre d’un "point de vue de juriste" à paraitre le numéro de L’Argus de l'Assurance daté du 29 juin.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 27 mai 2022

ÉDITION DU 27 mai 2022 Je consulte

Emploi

Adis Assurances

Rédacteurs Règlements en Prévoyance H/F

Postuler

CNA HARDY

Souscripteurs et Gestionnaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance des dommages aux biens et des risques annexes.

Ville de Valence d'Agen

25 mai

82 - VALENCE

DOSSIER ASSURANCES.

Ville de Bressuire

25 mai

79 - BRESSUIRE

Prestation d'assistance à Maîtrise d'Ouvrage (AMO) pour le suivi de l'exécution des...

Tunnel Euralpin Lyon Turin SAS

25 mai

73 - LE BOURGET DU LAC

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les sénateurs proposent d'inscrire le préjudice écologique dans le code civil

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié