Medef : Pierre Gattaz fait entrer Claude Tendil au comité exécutif

Medef : Pierre Gattaz fait entrer Claude Tendil au comité exécutif
© Hervé Thouroude/Generali Claude Tendil est vice-président de la Fédération française des sociétés d'assurance.

Claude Tendil, pdg de Generali France, fait partie des dix personnalités qualifiées nommées au conseil exécutif du Medef par le nouveau président de l’organisation patronale, Pierre Gattaz.

Pierre Gattaz, 53 ans, a été élu président du Medef, avec 95% des voix, par l’assemblée générale de l’organisation patronale qui s’est tenue ce mercredi 3 juillet. L’élection du président du directoire de Radiall à la succession de Laurence Parisot ne laissait plus beaucoup de place au suspense après le ralliement de ses deux principaux rivaux, Patrick Bernasconi et Geoffroy Roux de Bézieux.

Dans son discours d’investiture, Pierre Gattaz, dont le père, Yvon Gattaz, a également présidé l’organisation patronale à l’époque du CNPF, a déploré les « les erreurs que nos politiques ont commises depuis 30 ans » et appelé à une action « sans tarder », alors que « l'entreprise est en danger ». Il a notamment proposé au gouvernement un « pacte de confiance » qui permettra de « faire baisser le chômage en dessous de 7% ».

Un proche de Denis Kessler

A l’issue de son élection, le nouveau président a fait connaître les dix personnalités qualifiées nommées au comité exécutif. Parmi ces dernières figure Claude Tendil, PDG de Generali France et président de la Fédération française des sociétés anonymes d’assurances, la FFSAA, l’une des deux branches de la FFSA. Un nom que l’Argus de l'assurance évoquait dans la rubrique Off  de son édition du 28 juin dernier.

Cette nomination intervient alors que la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) a été l’une des toutes premières fédérations à se prononcer en faveur de Pierre Gattaz. De plus, Claude Tendil, 68 ans, passe pour un proche de Denis Kessler, PDG du réassureur Scor, ex numéro 2 du Medef et tout premier grand dirigeant à soutenir le patron de Radiall. Selon certaines fuites dans la presse, le PDG de Generali France pourrait avoir des responsabilités au sein du pôle social, tout particulièrement en matière de protection sociale. Claude Tendil est notamment président de l'association Dialogues.

Pas encore d'organigramme officiel

Mais le journal Les Echos évoque également la nomination de Bernard Spitz à la tête d’un pôle international, en sachant que celui-ci siège de droit au comité exécutif en tant que président de la FFSA et que Laurence Parisot lui avait également ouvert les portes du bureau du Medef.

De toutes les manières, le nouvel organigramme du Medef ne devrait pas être officialisé avant la réunion du comité exécutif, lundi prochain. Le nouveau président du Medef avait toutefois annoncé qu’en cas de victoire, Geoffroy Roux de Bézieux et Patrick Bernasconi seraient nommés vice-présidents délégués, respectivement en charge de l’économie et des structures internes (mandats, territoires, branches). Il a également précisé que Jean-François Pillard, délégué général de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) aurait la haute main sur le social.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Medef : Pierre Gattaz fait entrer Claude Tendil au comité exécutif

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié