Mediator : 3000 dossiers à l’Oniam et toujours pas de collège d’experts


Les indemnisations du Mediator prennent du retard. A ce jour, plus de 3000 dossiers ont été déposés à l’Oniam par les victimes du Mediator, mais aucun ne peut être considéré comme « complet » avant que le collège d’experts ne soit opérationnel. Ce collège, qui a six mois - à partir du moment ou le dossier est complet - pour rendre un avis favorable ou non à l’indemnisation, n'est toujours pas nommé.Selon l’Office national d'indemnisation des accidents médicaux, ce serait « juste une question de jours », le blocage se trouverait au niveau de la publication au JO mais « les arrêtés seraient signés ». Quoiqu’il en soit, les premières indemnisations se trouvent de fait repoussées et ne devraient pas intervenir avant juillet 2012. En parallèle, la Cour de cassation a indiqué, jeudi 27 octobre, à l’AFP qu’elle suspendait jusqu'au mois de décembre l'instruction en cours à Paris sur le Mediator dans l'attente que soit réglée une nouvelle demande de regroupement à Paris des différents volets de ce scandale sanitaire

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrats d'assurances.

Syndicat Départemental d'Energie du 76

20 octobre

76 - SDE 76

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Mediator : 3000 dossiers à l’Oniam et toujours pas de collège d’experts

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié