Moody’s dégrade la note d’Aviva

Moody’s dégrade la note d’Aviva
Siège d'Aviva, à Londres.

L’agence de notation Moody’s a annoncé ce mercredi avoir dégradé la note de solidité financière du groupe britannique Aviva, qui passe de « Aa3 » à « A1 ». La perspective de la note est stable. L’agence explique cette dégradation, qui vient ponctuer une revue entamée le 12 mars dernier, par des perspectives d’amélioration de la profitabilité jugées limitées.

« Même si Aviva a fait des progrès notables dans le cadre de son processus actuel de transformation, sa profitabilité  devrait peu s’améliorer à court terme (…). L’accent mis par le groupe sur l’amélioration des marges et de la gestion du capital devrait en outre se traduire par une croissance en volume plus faible que chez les concurrents », relève l’agence, rappelant que le groupe a d’ores et déjà réduit ses coûts de 275 M£ sur les 400 M£ d’économies annuelles visées.

Quatre marchés clefs

Sur le fond, Moody’s juge que Aviva est un groupe moins « global » que ses deux grands concurrents Allianz ou AXA et qu’il dépend en réalité de quatre marchés principaux : dommages britannique, vie britannique, français et canadien. Un phénomène accentué depuis la vente de la filiale américaine et du solde de Delta Lloyd, aux Pays Bas. L’agence souligne, par ailleurs, que les filiales opérationnelles ne remontent que 48% du cash-flow opérationnel du groupe, et qu’il y a par conséquent un gros enjeu de remontée du capital au niveau du siège, préalable nécessaire à une meilleure allocation des ressources au sein du groupe.

Solvabilité améliorée

La perspective stable s’explique par deux facteurs positifs – le maintien de positions concurrentielles de premier rang au Royaume-Uni et au Canada et l’amélioration de la solvabilité (le ratio de capital économique est passé de 130% en 2011 à 173% à la fin du premier trimestre 2013) – compensés par le maintien de pressions macroéconomiques sur la plupart des marchés clefs du groupe. Moody’s rappelle que Aviva, à fin 2012 (après prise en compte des différentes cessions) affichait  une perte nette de 3,05 Md£, pour un volume de primes de 22,7 Md£ et de 11,36 Md£ de fonds propres.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 07 octobre 2022

ÉDITION DU 07 octobre 2022 Je consulte

Emploi

BCA EXPERTISE

Expert Automobile en Formation CDD H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

Gestionnaire Prévoyance (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances

Ville du Croisic

10 juillet

44 - Le Croisic

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Moody’s dégrade la note d’Aviva

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié