François Villeroy de Galhau (ACPR/Banque de France): «Rétablir la confiance, c'est l'intérêt de tous»

François Villeroy de Galhau (ACPR/Banque de France): «Rétablir la confiance, c'est  l'intérêt de tous»
François Villeroy de Galhau a réservé son premier discours comme gouverneur de la Banque de France à la conférence de l'ACPR, le 20 novembre 2015.

Pour son premier discours depuis son arrivée au poste de gouverneur de la Banque de France début novembre 2015, François Villeroy de Galhau a rappelé le rôle de l'ACPR en termes de pratiques commerciales et de protection de la clientèle. 

Le premier discours public de François Villeroy de Galhau, nouveau gouverneur de la Banque de France, en introduction de la conférence de l’ACPR sur le contrôle des pratiques commerciales, a été marqué, vendredi 20 novembre 2015, par la sobriété. Pas de déclaration interventionniste en faveur d’une baisse des rendements des fonds en euros, comme l’avait fait son prédécesseur Christian Noyer, l’an dernier à la même époque, mais plutôt le rappel des différentes missions de l’ACPR.

Veiller à une relation equilibrée entre le client et le professionnel

Après avoir souligné «la détermination de la Banque de France et celle du secteur financier à participer à la lutte contre le terrorisme en s’attaquant à son financement», le nouveau gouverneur a, en effet, plus longuement évoqué le rôle de l’ACPR à l’égard de la protection de la clientèle, dont les principes sont d’ «équilibrer la relation entre le client et le professionnel ». 

«Rétablir la confiance, c'est l'intérêt de tous», a-t-il indiqué. Outre la collecte d’informations sur les pratiques, les actions de contrôle de l'ACPR «ne se limitent pas à un traitement au cas par cas des mauvaises pratiques rencontrées. Ils permettent d’identifier des problèmes plus généraux», a-t-il indiqué.

Prendre en compte les textes européens à venir

Comme autant de défis à relever, François Villeroy de Galhau a également listé les différents textes européens qui vont «pousser à une standardisation de l’information donnée au client» : règlement sur les produits d’investissement de détail packagés (PRIIPS), directive crédit immobilier (MCD), distribution en assurance (IDD), MIFID, etc. Enfin, il a rappelé que «d’importants travaux sur les sujets, difficiles, de rémunération des commerciaux et des salariés devraient aboutir dans les mois à venir».

Emploi

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

SERPINET CONSEIL

Inspecteur Commercial SUD 12 15 30 34 48 81

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance Responsabilité Civile et Risques Annexes pour le CHU

CHU de Montpellier

21 janvier

34 - Montpellier

Assurances Risques Statutaires

CHU de Montpellier

21 janvier

34 - Montpellier

Missions d'assistance, de conseil juridique et de representation en justice.

Syndicat Inter Hospitalier de Mangot-Vulcin

20 janvier

972 - LE LAMENTIN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

François Villeroy de Galhau (ACPR/Banque de France): «Rétablir la confiance, c'est l'intérêt de tous»

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié