La Fédération Française de l’Assurance (FFA) reçue par le Premier Ministre

La Fédération Française de l’Assurance (FFA) reçue par le Premier Ministre

La FFA a été reçue à Matignon le 3 octobre. Parmi les chantiers ouverts : l’épargne, la retraite, la revue de la directive Solvabilité 2 et le régime cat’ nat’.

A l’heure où le secteur de l’assurance est bouleversé par des évolutions réglementaires et technologiques, et les besoins des Français évoluent en matière d’épargne et de protection, le Premier Ministre Edouard Philippe a réuni les représentants de la Fédération Française de l’Assurance (FFA) à Matignon pour échanger sur les grands chantiers qui attendent la profession.

Groupe de travail sur les cat' nat'

Un certain nombre d’entre eux ont été laissés en suspens par les gouvernements précédents, notamment la réforme du régime des catastrophes naturelles, qui date de 1982. La FFA, qui s’était fendue d’un livre blanc en 2015, réclame de longue date la prise en charge des frais de relogement par la garantie cat’ nat’ et la modulation des franchises. Des demandes jusqu’ici restées lettre morte, mais qui devraient être remises à l’agenda après le passage dévastateur des ouragans Irma et Maria dans les Antilles Françaises. «Face à ces aléas climatiques, un groupe de travail, associant les représentants de l’assurance et de la prévention ainsi que des représentants ministériels, sera mis en place pour continuer à améliorer la protection des assurés et développer la culture de prévention », précise Matignon dans un communiqué.

Revue de Solvabilité 2

Autre chantier, et non des moindres, la contribution du secteur de l’assurance à l’investissement de long terme et au financement de l’économie. « Une réflexion commune, en lien avec le ministre de l’Economie et des Finances, sera engagée sur les innovations possibles en matière d’assurance pour accompagner les Français dans leurs grandes étapes de vie (préparation de la retraite, dépendance, transmission), à travers des produits qui améliorent leur protection et leur fournissent tout au long de leur vie des compléments de revenu adaptés à leurs besoins, tout en dynamisant leur épargne dans un contexte de taux d’intérêt historiquement bas », explique ainsi Matignon.

« Cette réflexion passera aussi par un travail sur les adaptations du traitement prudentiel de l'investissement de long terme » dans la cadre de la revue en cours de la directive Solvabilité 2. Les assureurs réclament notamment des adaptations sur la charge en fonds propres imposée aux investissements dans les actions. Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait été le seul candidat à évoquer à une heure de grande écoute le sujet du régime prudentiel des assurances. Il avait appelé à ce que le politique, en particulier le Conseil Ecofin reprenne la main, afin que ce régime prudentiel soit plus adapté à l'objectif de financement de l'économie.

Pour Bernard Spitz, président de la FFA, "le dialogue constructif engagé avec le Premier ministre et le gouvernement permettra d'encourager l'épargne longue et de renforcer la protection des assurés dans tous les domaines, notamment en cas de catastrophes naturelles".

 

Emploi

BNP PARIBAS

Architecte IT H/F

Postuler

CIBLEXPERTS

Expert RC construction ou mécanique H/F

Postuler

BNP PARIBAS

Chargé(e) d'études actuarielles - Tarification H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Recouvrement amiable et judiciaire de créances auprès des locataires sortis pour le...

SIA Habitat Société Immobilière de l'Artois

18 septembre

59 - DOUAI

Prestations de recouvrement de créances pour les besoins de la Canssm.

CANSSM Caisse Autonome Nationale de la Sécurité Sociale dans les Mines

18 septembre

75 - CANSSM

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La Fédération Française de l’Assurance (FFA) reçue par le Premier Ministre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié