Pacte de responsabilité : les courtiers s’engagent, à leur tour, sur l’emploi

Pacte de responsabilité : les courtiers s’engagent, à leur tour, sur l’emploi

La chambre syndicale des courtiers d’assurances (CSCA) et les organisations syndicales représentatives de la branche du courtage ont conclu un accord relatif au pacte de responsabilité, qui prévoit entre autres d’augmenter le nombre de recrutements des alternants et des seniors d’ici fin 2019. 

Il était temps. Un an et demi après la branche de l’assurance, et près de 12 mois après celle de la mutualité, les partenaires sociaux de la branche du courtage d’assurances et/ou de réassurances sont parvenus à un accord relatif au pacte de responsabilité.  Ouvert à signature depuis ce 20 juin et jusqu’au 13 juillet prochain, cet accord doit permettre de recruter 4 250 salariés en CDD et CDI d’ici fin 2019.

Favoriser l’emploi des alternants et des seniors

En s’appuyant sur ce pacte de responsabilité, les entreprises de la branche – qui accueillaient 800 alternants au 31 décembre 2015 – ont notamment l’objectif d’atteindre désormais les 1 500 personnes embauchées via un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation sur la période 2017-2019. Cet accord entend aussi favoriser l’emploi des seniors. Précisément, la branche du courtage compte recruter 150 personnes âgés de 45 ans et plus par an jusqu’en 2019.

« Une bonne surprise » pour la CFDT

« Alors que nous n’étions pas forcément optimistes sur la conclusion d’un accord dans cette branche qui comprend environ 35 000 salariés, cet texte est plutôt une bonne surprise. La chambre syndicale des courtiers d’assurances (CSCA) a notamment joué le jeu jusqu’au bout », explique Thierry Tisserand, secrétaire national de la fédération CFDT banques et assurances, précisant que son syndicat devrait signer l’accord dans les prochains jours.

Dix-huit mois après l’assurance

Pour rappel, le 5 mars 2014, le patronat et trois syndicats (CFDT, CFTC, et la CFE-CGC, qui s’est finalement désistée ensuite) signaient un relevé de conclusion au niveau national, fixant des contreparties au pacte de responsabilité. En échange d’un allégement de charge de 41 Md€ accordés aux entreprises, le texte demandait aux branches professionnelles d’ouvrir des négociations « sur des objectifs quantitatifs et qualitatifs d’emploi ». En décembre 2014, la branche de l’assurance s’était ainsi engagée à recruter 38 000 personnes d’ici fin 2017.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'assurances du BTP CFA Auvergne - Rhône-Alpes.

Association BTP CFA Auvergne Rhône-Alpes

17 octobre

69 - BTP CFA AUVERGNE RHONE ALPES

Prestations de services d'assurances.

EPIC de Bagnoles de l'Orne Tourisme

17 octobre

61 - BAGNOLES DE L'ORNE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pacte de responsabilité : les courtiers s’engagent, à leur tour, sur l’emploi

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié