PLFSS : l’Unocam regrette l’absence de concertation

Après l’adoption définitive du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2010, l’Union nationale des organismes d’assurance maladie complémentaire (Unocam) regrette « très vivement » qu’aucune de ses propositions d’amélioration du système de santé et mesures d’économies n’a été retenue. L’Unocam s’inscrit en faux contre les déclarations de Roselyne Bachelot, ministre de la santé, qui avait déclaré devant le Parlement que les complémentaires santé seraient « gagnantes ». En réalité, déclare l’Unocam, les mesures contenues dans le PLFSS entraineront bien une charge pour les complémentaires et donc une hausse de leurs coûts.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 20 mai 2022

ÉDITION DU 20 mai 2022 Je consulte

Emploi

Adis Assurances

Rédacteurs Règlements en Prévoyance H/F

Postuler

CARCO

RESPONSABLE AUDIT INTERNE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services d'assurances

SA d'HLM Le Mont Blanc

19 mai

74 - Annecy

Prestations de services plan d'épargne retraite d'entreprise obligatoire (PERO) du ...

SOPH - SEM Seine Ouest Habitat et Patrimoine

19 mai

92 - SEM SEINE OUEST HABITAT ET PATRIMOINE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

PLFSS : l’Unocam regrette l’absence de concertation

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié