Présidentielle 2017 : la santé, véritable argument de vote ?

Présidentielle 2017 : la santé, véritable argument de vote ?
Près de 80% des Français considèrent que leur vote se jouera en partie sur les programmes santé des candidats à la prochaine élection présidentielle.

Un sondage réalisé par Odoxa pour la MNH et Orange souligne l’importance plutôt forte des questions de santé comme marqueurs de décision électoraux... et certains paradoxes concernant l'assurance complémentaire.

C’est une nouvelle confirmation d’un sentiment présent depuis la primaire de la droite et du centre de novembre 2016 : la santé est en passe de devenir l’un des sujets majeurs de l’élection présidentielle à venir. Un sondage réalisé par Odoxa* pour la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) et Orange, en partenariat avec le Figaro, France Inter et la chaire santé de Sciences Po, pose des chiffres sur cet impact.

77% des Français interrogés considèrent ainsi que les propositions faites par les candidats en matière de santé seront «très» ou «assez» importantes dans leur vote, 17% seulement jugeant ce sujet «peu» important et 5% «pas» important. L’étude, qui inclut également un comparatif européen, souligne d’ailleurs que ce pourcentage est (un peu) plus faible dans le reste de l’Europe (66% «très» ou «assez» important).

Paradoxes sur la complémentaire santé

Une fois ce constat global posé, quelles mesures d’ores et déjà évoquées recueillent l’assentiment (ou le rejet) des Français ? Si certaines recueillent des plébiscites attendus (83% des Français interrogés veulent favoriser les soins ambulatoires, 72% veulent développer les médicaments génériques…), d’autres résultats sont plus signifiants.

Ainsi, 71% de l’échantillon veut proposer une «assurance complémentaire publique à faible coût» pour les personnes dont les revenus dépassent un peu le seuil pour bénéficier de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C). Cette mesure, qui avait été notamment évoquée lors de la primaire de la Belle Alliance Populaire, pose toutefois la question de la méconnaissance de l’ACS (Aide à l’acquisition d’une complémentaire santé), qui répond justement à cet enjeu...

Les complémentaires santé n’ont pas une excellente presse, 68% de l’échantillon souhaitant l’intégration des complémentaires santé dans la Sécurité sociale «pour qu’elle prenne en charge à 100% les frais de santé» - proposition soulevée par Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise). Mais paradoxalement, ils sont également 56% à vouloir «augmenter la prise en charge des frais de santé» par les complémentaires santé… et 51% à vouloir le choix de prendre la Sécurité sociale comme complémentaire !

Opinions partagées sur les déserts médicaux

Plus significativement, l’assurance au comportement partage les Français, 44% étant favorable à une modulation des remboursements en fonction des comportements de vie (activité physique, alcool, tabac…).

Autre sujet régulièrement évoqué : la lutte contre les déserts médicaux. Si 81% des sondés considèrent que les pouvoirs publics devraient intervenir pour réguler la répartition des médecins libéraux, 44% des médecins eux-mêmes se disent favorables à cette mesure – ainsi que 87% des directeurs d’hôpitaux interrogés.

L’idée d’accorder des avantages aux médecins prêts à exercer dans ces déserts médicaux gagne du terrain (46%, +8 points par rapport à une étude similaire BVA/CISS réalisée fin 2015), 48% des médecins interrogés allant dans le même sens. 43% préfèrent de leur côté limiter l’installation dans les zones déjà bien dotées, hypothèse évoquée notamment par Benoît Hamon.

* Méthodologie : échantillon de 1001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées par Internet les 8 et 9 février 2017. Ont également été interrogés par Internet 428 médecins (du 3 au 13 février 2017) et 190 directeurs d’hôpitaux (du 2 au 20 février 2017).

Emploi

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

KAPIA RGI

DÉVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Présidentielle 2017 : la santé, véritable argument de vote ?

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié