RC médicale : l’amendement du gouvernement déçoit

L’assemblée nationale et le sénat ont adopté le PLFSS 2010 avec l’amendement numéro 4 sur le RC médicale déposé par le gouvernement. Cet amendement limite la prise en charge de l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux (Oniam) après expiration de la validité du contrat d’assurance des professionnels de santé, aux spécialités à risques – chirurgiens, obstétriciens, anesthésistes – et à un sinistre occasionné pendant un acte de naissance. Autre cas de figure, lorsque le praticien est couvert par son assurance mais que les indemnités dépassent le minimum garantie (3M€ aujourd’hui), l’Oniam prendra en charge le dépassement en cas d’insolvabilité du praticien. Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, a par ailleurs rappelé que le plancher de garantie serait porté à 6M€ par voie réglementaire, ce qui laisse craindre des augmentations de primes. Le dispositif d’aide à la souscription devrait donc lui aussi évoluer. Le texte ne répond toujours que partiellement aux attentes des obstétriciens.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 14 mai 2021

ÉDITION DU 14 mai 2021 Je consulte

Emploi

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

ODYSSEY RE

Adjoint(e) de Souscription F/H

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation des services d'assurances no 6a.

EHPAD Les Buissons

12 mai

88 - XERTIGNY

Services bancaires.

CGSS

12 mai

971 - CGSS DE LA GUADELOUPE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

RC médicale : l’amendement du gouvernement déçoit

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié