Résultats 2015 : l’assurance française en sept chiffres (FFSA-Gema)

Résultats 2015 : l’assurance française en sept chiffres (FFSA-Gema)
Bernard Spitz, président de la FFSA et de l''Association française de l'assurance. © photos : laetitia duarte

L’Association française de l’assurance (AFA), qui réunit la FFSA et le Gema, a dévoilé les premiers résultats de l’année 2015, marqués par la poursuite de la croissance au global des cotisations et une collecte nette toujours positive bien que loin des années fastes de 2009-2010.

En 2015, le secteur de l’assurance en France a enregistré une progression de près de 4% des cotisations (assurance dommages et assurance de personnes) à 208 Md€, selon les chiffres de l'Association française de l'assurance (FFSA-Gema). Soit un rythme de progression plus faible qu’en 2014 où le chiffre d’affaires de l’assurance s’était apprécié de 6%. Et si l’on en croit les perspectives 2016 de Fitch, cette tendance est bien partie s’inscrire dans la durée. L’agence de notation, qui a dégradé à négative sa perspective en assurance dommages, table cette année sur une croissance faible de l’ordre +1,6%.

Collecte nette positive

L’assurance vie confirme sa bonne tenue en 2015. La collecte nette ressort positive de 24,6 Md€ après 21 Md€ en 2014 et 11 Md€ en 2013. Une progression encourageante, mais qui reste loin des années 2009-2010, où elle s’établissait à 50 Md€.

Côté rendements, les messages récents de l’ACPR et du Haut conseil de stabilité financière (HCSF) ont, certes, été entendus, mais les rendements sont restés extrêmement compétitifs dans un contexte d’inflation nulle en 2015. L’assurance vie a servi des taux moyens de 2,3%, en baisse de 0,2 point dans un environnement de taux bas. A noter que les unités de compte (UC) ont représenté 54% de la collecte nette. Une projection en ligne avec les calculs de Fitch qui prévoit sur un taux moyen servi au titre de 2015 de 2,1%. « Les assureurs sont confrontés en France à un dilemme : soit ils maintiennent les taux servis aux assurés sur les fonds en euros, et leur rentabilité baisse, soit ils baissent les taux de rendement, et ils perdent des clients. En général, ils ont choisi de se positionner entre les deux pour permettre à l’assurance vie de conserver son avantage concurrentiel sur les autres produits d’épargne », observe Frederico Faccio, directeur senior chez Fitch.

Les sept chiffres de l'assurance en France en 2015 :

Le Magazine

ÉDITION DU 29 mai 2020

ÉDITION DU 29 mai 2020 Je consulte

Emploi

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Fourniture et livraison de cartes mifare personnalisees.

Ville de Courbevoie

30 mai

92 - COURBEVOIE

Assurances responsabilité civile et risques annexes pour les besoins du S.D.I.S de ...

SDIS de Seine et Marne Sce Départ. d'Incendie et de Secours

30 mai

77 - SDIS 77

Assurance des agents relevant de la CNRACL et de l'ircantec.

Ville d'Orvanne

30 mai

77 - MORET SUR LOING

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Résultats 2015 : l’assurance française en sept chiffres (FFSA-Gema)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié