Résultats FFSA : l'assurance vie reprend des couleurs en 2013

Résultats FFSA : l'assurance vie reprend des couleurs en 2013
Bernard Spitz, président de la FFSA, et Jean-François Lequoy, délégué général de la FFSA.

La conférence de presse de la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA) sur les chiffres de l'assurance en 2012 s'est déroulée ce mercredi 26 juin, à Paris. Bernard Spitz, président de la FFSA, et Jean-François Lequoy, délégué général, sont revenus sur les résultats à la baisse de l'année dernière et ont présenté des chiffres encourageants pour 2013, notamment pour l'assurance vie.

La collecte nette de l’assurance vie reste positive en mai 2013 à 0,2 Md€, malgré un écart de cotisations de 2,1 Md€ par rapport à avril dernier. Les assurances de personne (vie et capitalisation et maladie et accidents) affichent une augmentation de 8,8% sur les cinq premiers mois de l'année par rapport à 2012, et l’assurance vie enregistre à elle seule une croissance de 9,5% toujours sur la même période. Même bilan positif de janvier à mai du côté des rachats et prestations, en recul de 13,9% pour l'assurance de personnes et plus particulièrement de 15,7% pour l’assurance vie.


Résultats 2013 encourageants

Ces résultats sont pour l’heure encourageants, au vu du bilan 2012, qui enregistre notamment une collecte nette vie à -6,5 Md€. Ce recul de l’année passée « nous remet dans la position de 2004-2005. Il s’explique par le plafonnement du Livret A, le débat sur la fiscalité mais aussi par la forte diminution de l’endettement des ménages qui ont limité leur recours à l’emprunt », a précisé Jean-François Lequoy, délégué général de la FFSA. Une accumulation d’éléments qui ont rendu difficile la captation de l’épargne longue.


2012 : faibles placements financiers

Ainsi, l’année 2012 a enregistré les plus faibles niveaux de placements financiers en assurance des ménages depuis 2000. Jean-François Lequoy met en cause une réticence de la part des épargnants : « Entre 2009 et 2010, l’assurance vie représentait entre deux tiers et trois quarts des placements. En 2012, elle ne représente qu’un quart, au profit de l’épargne liquide [livret A et Livret de Développement Durable], signe de l’inquiétude des épargnants. »


Taux de rendement à 2,9% confirmé

Concernant l’état de santé des contrats d’assurance vie, la FFSA a confirmé, pour l’année 2012, le taux de rendement moyen annoncé en janvier dernier à 2,9% pour les fonds en euros. Du côté des unités de compte (UC), le rendement moyen s’élève à 11,3%. Les UC apparaissent ainsi comme le premier placement en rémunération après la bourse, et les fonds en euros prennent la deuxième place devant tous les livrets d’épargne.


L’eurocroissance, « l’assurance vie du XXIe siècle »

Sur le chapitre des enjeux pour l’assurance française, Bernard Spitz, président de la FFSA, est revenu sur le rapport Berger-Lefebvre, soulignant que le projet de contrat Eurocroissance « aligne tous les avantages, car d’un côté les Français veulent des rendements plus significatifs, mais également des garanties ». Il a notamment souligné le bienfondé de ce troisième support, à la frontière entre le fonds en euros et les UC, qui « peut déplacer des sommes considérables et être l'assurance vie du XXIe siècle ».
Un propos qu’il nuance cependant, évoquant les risques d'une trop grande complexité du dispositif, comme l’instauration d’un fichier centralisé du contrat d’assurance vie ou l’idée du seuil (chaque épargnant voulant déposer plus de 500 000 euros doit le placer en Eurocroissance pour bénéficier d'une fiscalité favorable) : « Attention aux effets réglementaires qui risquent d’en compliquer la gestion et inquiéter les Français. Le seuil est un mauvais principe, il vient casser la mutualisation. »

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Résultats FFSA : l'assurance vie reprend des couleurs en 2013

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié