Retour à la Sécu : les frontaliers français en Suisse ne désarment pas

Retour à la Sécu : les frontaliers français en Suisse ne désarment pas

Une centaine de personnes ont pris part, samedi 22 février, près de Morbier (Jura, près de la frontière suisse), à une «opération escargot», pour réclamer le maintien du droit des frontaliers travaillant en Suisse à choisir une assurance privée pour leur couverture maladie. Selon la gendarmerie, une cinquantaine de véhicules ont mené cette opération pendant deux heures, sur la route reliant Saint-Laurent-en-Grandvaux (Jura) à la station de montagne des Rousses, près de la frontière helvétique.

Une opération escargot similaire avait eu lieu, le 25 janvier, près de la frontière suisse, à Pontarlier et à Morteau (Doubs). Le 1er février, 11 000 personnes avaient manifesté pour les mêmes raisons à la frontière franco-suisse à Saint-Louis (Haut-Rhin), soit un peu plus d'un tiers des 30 000 salariés alsaciens en Suisse.

170 000 personnes concernées

Les frontaliers résidant en France et travaillant en Suisse réclament le maintien du «droit d'option», qui leur permet de choisir entre le système suisse, l'Assurance maladie française et une assurance privée. Sur les quelque 169 000 personnes résidant en France et travaillant en Suisse, 90% d'entre elles optent pour cette dernière solution, plus sélective mais souvent moins onéreuse.

Mais, à partir du 1er juin 2014, ceux qui auront choisi d'être assurés en France ne pourront le faire qu'à travers la Sécurité sociale, à l'échéance de leur contrat d'assurance privée, et au plus tard le 1er juin 2015. Ils devront cotiser au taux de 6% prélevé sur leur revenu fiscal, puis de 8% en 2016. Quant aux nouveaux frontaliers, ils conserveront le choix entre les assurances maladie française et suisse.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription d'un contrat d'assurance " dommages ouvrage et garanties diverses " ap...

Ville de St Laurent Blangy

21 août

62 - ST LAURENT BLANGY

Fourniture et livraison de titres restaurant et cesu.

SIAV (Syndicat Intercommunal d'Assainissement de Valenciennes)

21 août

59 - SIAV

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Retour à la Sécu : les frontaliers français en Suisse ne désarment pas

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié