[DOSSIER] RSI : derniers mois agités avant une suppression planifiée 9/11

RSI : les inquiétudes de l’Institut de la Protection sociale

RSI : les inquiétudes de l’Institut de la Protection sociale
RSI

Si l’IPS souligne « certaines améliorations » concernant la fin programmée du régime social des indépendants au regard du discours du Premier ministre Édouard Philippe, son président Bruno Chrétien reste sceptique sur l’après-RSI.

Le Premier ministre Édouard Philippe a dévoilé ce 5 septembre 2017 les principaux axes de la politique gouvernementale en faveur des travailleurs indépendants. Ce plan de mesures inclut, notamment, le calendrier de la suppression attendue du régime social des indépendants (RSI).

Si le président de l’Institut de la protection sociale (IPS) Bruno Chrétien, auprès de l’Argus, exprimait de réelles inquiétudes quant au devenir de la protection sociale des travailleurs indépendants, le détail des annonces gouvernementales laisse apparaître selon l’IPS « certaines améliorations ».

Quel avenir pour les OC ?

Principal point positif retenu : les annonces concernant les cotisations versées par les indépendants, simplifiées autant que faire ce peut (réunification des déclarations sociale et fiscale en un unique document, octroi de délais de paiement par anticipation…).

Mais les inquiétudes signalées sont fort loin d’être toutes dissipées… Bien au contraire. « Pourquoi les organismes conventionnés (OC) gérant l’Assurance Maladie sont-ils appelés à disparaitre alors que leur efficacité de gestion est meilleure que celle des caisses primaires ? », note l’institut, alors que l’avenir des OC (la RAM et les deux nouveaux OC mutualistes autour d’Aesio et Harmonie Mutuelle) n’est pas encore tracé.

Surtout, selon l’IPS, d’autres dangers guettent les indépendants : hausse prévisible des cotisations (malgré les démentis gouvernementaux), perte de la spécificité des travailleurs indépendants au sein du régime général de Sécurité sociale… Ce qui amène son président Bruno Chrétien à prophétiser, auprès de l’Argus : « on peut aujourd’hui parler d’étatisation en cours du régime social des indépendants ».

>> À lire : RSI, le grand flou... avant le grand saut

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 novembre 2019

ÉDITION DU 15 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Développeur Angular JS (F/H)

Postuler

KAPIA RGI

Développeur Oracle PL / SQL (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de service d'assurance en matière de frais de santé pour l'EPA Sénart.

EPA de la Ville Nouvelle de Sénart

14 novembre

77 - EPA DE SENART

Prestations d'assurance - Dommages aux biens et risques annexes.

Ville du Tampon

14 novembre

974 - LE TAMPON

RENOUVELLEMENT DU CONTRAT-GROUPE D'ASSURANCE STATUTAIRE DU CENTRE DE GESTION DE LA ...

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de Cayenne

14 novembre

973 - CDG 973

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

RSI : les inquiétudes de l’Institut de la Protection sociale

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié