Santé : le président de l'Assurance maladie opposé à une réforme des remboursements

Santé : le président de l'Assurance maladie opposé à une réforme des remboursements

Michel Régereau, président de la Caisse nationale d’assurance maladie (CnamTS) et de l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (Uncam), se prononce contre une réforme des remboursements basée sur les revenus des malades. Dans un communiqué diffusé suite au Conseil de la CnamTS du 23 mai, il revient sur une étude publiée dans la revue Economie et statistique de l'Insee, par deux économistes, Pierre-Yves Geoffard et Grégoire de Lagasnerie. Ces derniers proposent de modifier le mode de remboursement des soins de médecine de ville, en instaurant un système de franchises et de plafonds annuels propotionnels aux revenus des assurés, à l’image de ce qui se fait aux Pays-Bas, en Suède ou en Suisse.

Un système à l'américaine

Selon M. Régereau, cette étude « remet en cause le sens même de la solidarité nationale où chacun cotise en fonction de ses moyens et reçoit selon ses besoins », et « entraînerait la fin de toute solidarité entre riches et pauvres ». « Cette réforme pourrait aboutir à la création d'un système à l'américaine de type Medicare et Medicaid : un système pour les plus malades d'un côté et de l'autre un système pour les plus pauvres, laissant les autres à l'initiative individuelle », écrit encore M. Régereau.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 16 avril 2021

ÉDITION DU 16 avril 2021 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

ADSEARCH

Chargé de Comptes IARD - Anglais H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'assurance de la flotte automobile de Vallis Habitat

Vallis Habitat - OPH du Vaucluse

14 avril

84 - Avignon

Courtiers en assurance

Essonne Habitat

14 avril

91 - ESSONNE HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Santé : le président de l'Assurance maladie opposé à une réforme des remboursements

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié