Secteur optionnel : un jour pour négocier !

La date de reprise des négociations conventionnelles – dont la création du secteur optionnel - entre l’assurance maladie,  les syndicats médicaux et les complémentaires santé représentées par l’Unocam, a été fixée au 15 octobre. Egalement date butoir fixée par la loi « Hôpital, patients, santé et territoires », après laquelle il reviendra aux pouvoirs publics de légiférer sur le secteur optionnel en l’absence d’un accord tripartite régulant les dépassements d’honoraires médicaux.

Selon les trois organisations professionnelles présentes dans la délégation des complémentaires (CTIP pour les institutions de prévoyance, FFSA et Mutualité française), aucune autre date n’est en effet prévue pour le secteur optionnel. Faute de prolongations, un échec des négociations semble prévisible : des représentants de syndicats médicaux se sont déjà dits convaincus qu’aucun accord ne serait trouvé, ajoutant que leurs communiqués étaient « déjà prêts ».

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 28 février 2020

ÉDITION DU 28 février 2020 Je consulte

Emploi

SIACI SAINT HONORE

Chargé d'études Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Secteur optionnel : un jour pour négocier !

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié