Sécu : 25 milliards de déficit en 2011

Sécu : 25 milliards de déficit en 2011
Roselyne Bachelot
Le gouvernement a présenté mardi un projet de loi financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2011 en déficit de 25,2 milliards d'euros (21,4 md€ pour le régime général et 3,8 Md€ pour le fonds de solidarité vieillesse). A cette occasion, Roselyne Bachelot a multiplié les allusions au rôle des complémentaires santé.

Une panoplie de mesures a été annoncée pour contenir le déficit de l'assurance maladie à 11,6 md€. La baisse du taux de remboursement des médicaments à vignette bleue de 35% à 30% est confirmée. Les dispositifs médicaux verront également leur niveau de prise en charge réduit de 5 points, de 65% à 60 %. En revanche, l'idée d'un relèvement du ticket modérateur sur les soins de ville de 30 % à 30,5%, qui avait fait l'objet de fuites dans les médias, n'a pas été reprise dans le PLFSS. Le transfert vers les complémentaires santé serait donc un peu inférieur aux 500 m€ estimés initialement.

Aide à la complémentaire
Parmi les autres mesures qui auront un impact direct sur les assurés et la profession figurent le relèvement de 91€ à 120€ du seuil de déclenchement de la contribution forfaitaire de 18€ sur les actes coûteux à l'hôpital ou en ville. Par ailleurs, le plafond d'accès à l'aide à la complémentaire santé sera relevé de 6 points en 2011 et de 4 points encore en 2012 – soit 26 % et 30% du plafond de ressources de la CMU complémentaire. Cette mesure aura un coût de 23 millions d'euros pour le Fonds CMU en 2011 et 64 millions en 2012. Roselyne Bachelot a ainsi souligné que l'objectif de progression des dépenses (Ondam) strict de 2,9 % pour 2011, offrait une « marge de manoeuvre » pour garantir l'accès aux soins pour tous, puisqu'il correspond à un volume de 5 md€ d'argent frais.
L'intérêt des réseaux d'optique et dentaire
La ministre de la Santé a également évoqué les avancées de l'Union nationale des organismes d'assurance maladie complémentaire (Unocam) en matière de lisibilité des contrats et demandé « la poursuite du dialogue avec les organisations de consommateurs et les représentants des patients ». Mme Bachelot a encore déclaré que les difficultés pour les assurés se concentrent « essentiellement sur deux secteurs, l'optique et le dentaire ». Elle a fait allusion aux réseaux des complémentaires santé en disant avoir « constaté que certaines formes d'organisation permettent de réduire le reste à charge » et indiqué avoir demandé aux services concerné (Drees, DSS, HCAAM) de « poursuivre l'analyse sur ces sujets ».
Laure Viel

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 28 janvier 2022

ÉDITION DU 28 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

MANAGER COMMERCIAL IDF -(H/F)- CDI

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances

Fourmies Habitat

28 janvier

59 - FOURMIES HABITAT

Mission d'assistance, de services et conseils en assurances

Fourmies Habitat

28 janvier

59 - FOURMIES HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Sécu : 25 milliards de déficit en 2011

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié