Sécurité sociale : forte baisse du déficit en 2015

Sécurité sociale : forte baisse du déficit en 2015
illustration frais de sante, stetoscope, billets, euros, depenses , sante © Girard Cecile

Le déficit du régime général  de Sécurité sociale s’élève à 6,8 milliards d’euros pour 2015, soit près de trois milliards de moins que l’année précédente. 

Une baisse qui touche l’ensemble des branches du régime général. Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget, ont officialisé ce mercredi l’amélioration des comptes de la Sécurité sociale pour l’année 2015.

Le déficit du régime général de la sécurité sociale et du fonds de solidarité vieillesse (FSV) s’établit à 10,7 milliards d’euros en 2015, soit 2,5 milliards de moins qu’en 2014. C’est le plus faible déficit enregistré depuis l’année 2008 (9,4 milliards), avec un pic en 2010 (28 milliards).

Dans le détail, là où l’ensemble des branches du régime général (maladie, AT-MP, famille et vieillesse) voit sa situation s’améliorer (6,8 milliards d’euros, soit le plus faible niveau enregistré depuis 2002), celle du fonds de solidarité vieillesse se dégrade quelque peu (400 millions d’euros en plus).

BRANCHES \ SOLDE (en milliards d'euros) 2014 2015
Maladie -6,5 -5,8
AT-MP +0,7 +0,7
Famille -2,7 -1,5
Vieillesse -1,2 -0,3
REGIME GENERAL -9,7 -6,8
FSV -3,5 -3,9
TOTAL -13,2 -10,7

Le déficit de la branche maladie, en particulier, diminue pour la deuxième année consécutive : il s’élève désormais à 5,8 milliards d’euros, soit un peu moins de 800 millions de moins que l’année précédente. « En 2015, le déficit de la sécurité sociale a été plus faible que prévu : nous le devons à une maîtrise des dépenses sans précédent, que nous avons su concilier avec la préservation de notre modèle de protection sociale et une amélioration des services rendus aux assurés » se réjouissent de manière commune les deux ministres et le secrétaire d’Etat.

L’objectif national de dépenses d’assurance maladie (Ondam), fixé à 2% en 2015, a été respecté et, plus globalement, l’ensemble des dépenses n’a augmenté «que» de seulement 1%. Cet Ondam a par ailleurs été abaissé à un plus bas historique de 1,75% pour l’année 2016, dans le cadre de la dernière loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS).

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 03 avril 2020

ÉDITION DU 03 avril 2020 Je consulte

Emploi

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

Futur Associé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription de différents contrats d'assurances pour le compte de la Collectivité ...

Collectivité Territoriale de Guyane

05 avril

973 - COLLECTIVITE TERRITORIALE DE GUYANE

Fourniture, gestion et livraison de titres restaurants.

Centre National de la Danse

05 avril

93 - PANTIN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Sécurité sociale : forte baisse du déficit en 2015

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié