Silver économie : réduire le taux d’épargne du quatrième âge

Silver économie : réduire le taux d’épargne du quatrième âge
L'espérance de vie devrait passer de 81 ans aujourd'hui à 86 ans en 2050.

Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective préconise la création d’un Livret argenté afin de favoriser l’émergence du marché des personnes âgées.

Dans le cadre de la filière Silver économie lancée au printemps dernier par les pouvoirs publics, le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) vient de publier un rapport sur les actions pouvant favoriser l’émergence de ce marché lié au vieillissement de la population. Ce document, remis le 5 décembre à Michèle Delaunay, ministre délégué aux Personnes âgées et à l'Autonomie, rappelle ainsi que le ratio de dépendance économique – rapport entre les plus de 65 ans et la population active – devrait passer de 28% en 2013 à 46% en 2050.

Nouvelles technologies et e-autonomie

Ces évolutions démographies sont à l’origine de possibles développements économiques dans le secteur de l’aide à domicile – 300 000 créations d’emplois d’ici à 2020, selon la Drees –, mais également des services, notamment la «e-autonomie», à savoir toutes les nouvelles technologies liées à la prévention de la dépendance ou au maintien à domicile. Sont notamment évoquées la domotique, la téléassistance ou encore la télésurveillance médicale.

Normaliser les taux d'épargne

Afin de  favoriser l’émergence de ces nouveaux marchés, le rapport du CGSP juge notamment nécessaire de «canaliser» la «hausse probable du taux d’épargne». Ce dernier s’accroît effectivement avec l’âge : il est de 16% entre 60 et 65 ans et atteint 23% au-delà de 75 ans. Pour ce faire, il est proposé la création d’un «Livret argenté», selon les modalités suivantes : «[…] L’épargne collectée pourrait être garantie, en échange d’une rémunération plus élevée et d’une liquidité partielle (20%, par exemple) sauf en cas d’événements de vie en lien avec l’âge de l’épargnant.»
Selon le CGSP, une «normalisation» du taux d’épargne au-delà de 65 ans «aurait un impact significatif à court terme, de l’ordre de 1 à 1,5 point de PIB selon le multiplicateur retenu, soit plus de 300 000 emplois à productivité du travail inchangée».

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 20 septembre 2019

ÉDITION DU 20 septembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Acquisition de titres restaurant.

Cirest

21 septembre

974 - ST BENOIT

Marché de service relatif à la prestation d'assurance pour les besoins du syndicat ...

ILEVA - SM de Traitement des Déchêts des Microrégions Sud et Ouest SMTD

21 septembre

974 - SMTDRSO

Service D'Assurance Responsabilite Civile.

EAU DE PARIS

21 septembre

75 - EAU DE PARIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Silver économie : réduire le taux d’épargne du quatrième âge

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié