Stabilité du marché français

L'association des professionnels de la réassurance en France (Apref) a publié les résultats de ce secteur pour l'année 2009. Les primes sont stationnaires, mais le marché se concentre.

Depuis trois ans, le marché mondial de la réassurance se caractérise par sa stabilité - 190 Md$ de primes en 2009 comme en 2007 - et par sa concentration - les cinq premiers acteurs détiennent désormais la moitié des parts de marché. Cependant, l'Asie, l'Irlande et les Bermudes croissent en part relative. Et « le Luxembourg devrait faire son apparition », selon François Vilnet, président de l'Apref.

La France conserve son cinquième rang mondial, avec 9,7 Mde sur le marché des cessions et 5 % de part de marché. La profitabilité nette progresse (781 Me contre 630 en 2008), ainsi que la rentabilité (ROE à 10 % contre 8,2 %). La solvabilité, les fonds propres et les actifs restent stables. Cette bonne santé financière, associée à la plus grande compétitivité des marchés, fait dire à François Vilnet qu'on est « dans une phase de baisse des tarifs », mais la saison cyclonique qui vient de commencer en Atlantique pourrait changer la donne.

Enfin, Solvabilité 2 devrait être « très favorable aux réassureurs » en augmentant la demande dès 2011 et 2012, estiment Bernard Spitz, président de la FFSA, et François Vilnet.

Stabilité du marché français

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 novembre 2019

ÉDITION DU 15 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Développeur Oracle PL / SQL (F/H)

Postuler

CIBLEXPERTS

Expert RC CHIMISTE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances Risques dommages aux biens et Risques Annexes.

Ville d'Epinay sous Sénart

17 novembre

91 - EPINAY SOUS SENART

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Stabilité du marché français

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié