Système de santé : les Français peu favorables aux dépassements d’honoraires

Un sondage Elabe pour RMC a sondé les aspirations des Français quant au système de santé un an avant la prochaine élection présidentielle. Et les résultats  ne vont pas plaire à tout le monde...

Partager
Système de santé : les Français peu favorables aux dépassements d’honoraires
Sans surprise, le possible relèvement tarifaire des consultations médicales est peu populaire auprès des Français.

La santé sera-t-elle finalement l’un des sujets-phare de la prochaine élection présidentielle ? A un peu moins d’un an de l’échéance (23 avril et 7 mai 2017), les principales formations politiques l'évoquent. Mais reste à savoir quels seront les messages?

Un sondage de l’institut Elabe réalisé pour RMC donne de premières indications sur les attentes des Français vis-à-vis du système de santé, en les questionnant sur dix mesures actuelles ou potentielles. Parmi ces résultats, certains chiffres devraient donner du grain à moudre à de nombreux acteurs.

Attachement réaffirmé à la Sécu

Les médecins pourront ainsi constater la faible popularité des dépassements d’honoraires : 88% de l’échantillon interrogé souhaitent sanctionner les médecins pratiquant des dépassements à partir de 50% au-dessus du tarif de la sécurité sociale (53% « très favorables », 35% « assez favorables »).

Sans surprise toujours, l’augmentation du tarif des consultations des médecins généralistes de 23 à 30 € est mal perçue par la population (61% d’opinions défavorables). Cette question reste au cœur des négociations conventionnelles entre l’Assurance maladie et les professionnels de santé, la consultation à 25 € étant plébiscitée par les syndicats de médecins.

Plafonner le tarif des dentistes

Seuls deux items permettent de dégager des majorités aussi tranchées : 92% des sondés souhaitent un plafonnement du tarif des dentistes, tandis que 79% de ce même groupe se déclarent défavorable à l’abandon de l’assurance maladie obligatoire au profit d’une assurance ou d’une mutuelle. Un attachement à la Sécurité sociale qui se manifeste aussi par un rejet de la limitation des remboursements de cette même Sécu quant aux lourdes dépenses de santé (hospitalisation).

SUR LE MÊME SUJET

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés

NEWSLETTER La matinale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Les formations L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Toutes les formations

LE CARNET DES DECIDEURS

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Groupe Leader Insurance

Directeur général opérationnel

Michèle Horner, Beazley France 2022

Michèle Horner, Beazley France 2022

Beazley

Responsable relations courtiers pour la France

Bertrand de Surmont président Planete CSCA avril 2022

Bertrand de Surmont président Planete CSCA avril 2022

Planète CSCA

Président

Yves Pellicier, Maif 2022

Yves Pellicier, Maif 2022

Maif

Président

LES SERVICES DE L’ARGUS DE L’ASSURANCE

ARTICLES LES PLUS LUS