Tarifs médicaux : les syndicats de praticiens demandent l’ouverture des négociations

La CSMF, premier syndicat de médecins libéraux français, exige l’ouverture de négociations en vue d’aboutir à la mise en place d’une nouvelle convention médicale, le texte qui fixe en particulier le montant des honoraires médicaux. Si un accord n’intervenait pas avant février prochain, une procédure dite d’arbitrage pourrait se substituer au système conventionnel. A ce jour, une seule réunion a eu lieu. Elle a abouti, le mois dernier, à la signature d’un protocole d’accord sur le secteur optionnel. Toutefois, sans accord sur une nouvelle convention médicale, le secteur optionnel risque de rester lettre morte

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

CHARGÉ D’ÉTUDES ACTUARIELLES INVENTAIRE EPARGNE H/F

Postuler

Natixis Assurances

RESPONSABLE TECHNIQUE INDEMNISATION H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat d'assurances statutaires

Centre de Gestion de la Fonction Publique

24 septembre

66 - Perpignan

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Tarifs médicaux : les syndicats de praticiens demandent l’ouverture des négociations

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié