Tiers payant généralisé : la CSMF appelle à la «désobéissance civile»

Tiers payant généralisé : la CSMF appelle à la «désobéissance civile»
© © Fotolia

Le premier syndicat de médecins libéraux réaffirme son opposition au tiers payant en appelant les praticiens à ne pas le mettre en œuvre.

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a réaffirmé son opposition à la généralisation du tiers payant à l’occasion de sa conférence de presse de rentrée, ce mercredi 26 août. « Nous appelons à la désobéissance civile, en n’appliquant pas le tiers payant pour l’aide à la complémentaire santé instauré au 1er juillet, cette mesure étant trop complexe à mettre en œuvre. Nous restons favorables au tiers payant social à la discrétion du médecin », indique le premier syndicat de médecins libéraux.

Une usine à gaz

Cet appel à la désobéissance civile se poursuivra « à chaque étape d’application obligatoire du tiers payant ». Le tiers payant généralisé et obligatoire, la CSMF «  n’en veut pas et nous résisterons ! », prévient-elle. La CSMF estime encore que la généralisation du tiers payant « ouvre la voie à un désengagement de l’assurance maladie obligatoire au profit des assureurs complémentaires », et sera « techniquement une usine à gaz administrative supplémentaire ».

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 janvier 2021

ÉDITION DU 22 janvier 2021 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Tiers payant généralisé : la CSMF appelle à la «désobéissance civile»

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié