[DOSSIER] Généralisation du tiers payant : un long fleuve intranquille 9/13

Tiers payant généralisé : le scepticisme persiste chez les médecins

Tiers payant généralisé : le scepticisme persiste chez les médecins
Les syndicats de médecins, vent debout contre la généralisation du tiers payant, jugent durement le récent rapport commun de l'Assurance maladie et des complémentaires santé.
Principaux opposants à la réforme du tiers payant intégral, les syndicats de médecins se montrent peu convaincus par le rapport conjointement présenté le 17 février 2016 par l'Assurance maladie et les complémentaires santé.

Il n'aura pas fallu longtemps aux syndicats de médecins pour accueillir le rapport de l'Assurance maladie et des complémentaires santé détaillant le dispositif technique permettant, à terme, la mise en application du tiers payant généralisé.

«Comme MG France l'avait annoncé, le rapport des régimes obligatoires et complémentaires sur le tiers payant généralisé confirme sans surprise que le tiers payant généralisé n'aura pas lieu» a ainsi asséné dans un communiqué le principal syndicat de médecins généralistes - communiqué tombé... en pleine présentation du même dispositif technique à la presse. MG France* dissuade ainsi ses membres de pratiquer le tiers payant sur la part complémentaire, pratique désormais facultative suite à la censure partielle de la loi Santé de la ministre Marisol Touraine par le Conseil Constitutionnel.

«L'usine à gaz se confirme»

Son de cloche peu différent du côté de la CSMF (Confédération des Syndicats Médicaux de France) : «L'usine à gaz se confirme» note son président Jean-Paul Ortiz dans un communiqué. «La CSMF rappelle sa ferme opposition à ce tiers payant généralisé, et son attachement à un tiers payant social qui garantit à tous les Français une médecine libérale et accessible à toutes les catégories sociales», rappelle le syndicat. Il en est de même pour la FMF (Fédération des Médecins de France) qui, par la voix de son directeur Jean-Paul Hamon sur Twitter, témoigne d'un certain scepticisme :

* Rappel sur la représentativité des syndicats de médecins : la CSMF a conservé le 17 octobre 2015 sa première place aux élections professionnelles avec 25,4% des suffrages exprimés, contre 22,7% à la Fédération des médecins de France (FMF), 19,8% au SML et 17,2% au syndicat de médecins généralistes MG France.

Emploi

SIACI

Gestionnaire Sinistres Construction H/F

Postuler

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Tiers payant généralisé : le scepticisme persiste chez les médecins

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié