Tiers payant : Marisol Touraine dément tout recul sur la généralisation en 2017

Tiers payant : Marisol Touraine dément tout recul sur la généralisation en 2017
Marisol Touraine, ministre de la Santé, entend bien appliquer la promesse du candidat Hollande de généraliser le tiers payant pour les consultations médicales

La ministre de la santé, Marisol Touraine, a réaffirmé la volonté de mener à bien la généralisation du tiers payant, une des dispositions majeures de son projet de loi de santé dont l'examen doit débuter mi-mars à l'Assemblée nationale.

Marisol Touraine persiste et signe. La ministre de la Santé a démenti, lundi 2 mars, par le biais de son compte twitter, un quelconque abandon de la généralisation du tiers payant pour les soins de ville en 2017. Cette mesure du projet de loi de santé, promise par le candidat à la présidentielle, François Hollande, en 2012, doit favoriser l'accès aux soins en dispensant les patients d'avancer le montant de la consultation chez le médecin.

Les efforts des complémentaires santé

Cette déclaration de la ministre de la Santé apparaît comme une réponse au quotidien Les Echos, qui dans son édition de lundi matin titrait à la Une sur l'abandon du projet.Un article qui avait conduit Etienne Caniard, président de la Mutualité française (FNMF), a déclarésur Europe 1 n’avoir «aucune information» quant à un abandon de la généralisation du tiers payant. «Ce serait un très mauvais signal dans la lutte contre le renoncement aux soins», devait-il ajouter, rappelant les efforts des trois principales fédérations de complémentaires santé (CTip, FFSA, FNMF) pour fournir aux professionnels de santé un système aussi fiable que la carte bleue pour les commerçants.

Des incompréhensions

Jean-Marie le Guen, secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement, avait estimé sur i-Télé à propos de la généralisation du tiers payant, que «chacun sait, et les médecins les premiers, qu'à terme, c'est vers cela qu'on doit aller». Faisant allusion à la consultation multipartite engagée sous la houlette de Anne-Marie Brocas, présidente du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM), il a également rappelé que la ministre de la Santé «a engagé des discussions». «Il y avait des incompréhensions, il est logique que l'on essaye de préciser les intentions du gouvernement, cela ne veut pas dire qu'on doit considérer que les uns reculent et les autres avancent», a-t-il dit.

Un calendrier incohérent

La dernière réunion de concertation a eu lieu le 26 février. «Il n’a pas du tout été question d’un abandon de la généralisation du tiers payant», indique un participant aux discussions. Il regrette d’ailleurs que la discussion au sein de cette instance porte essentiellement sur les aspects techniques de la généralisation, au détriment de la dimension politique. Ce responsable pointe aussi une «incohérence du calendrier».

En effet, la dernière réunion du groupe de concertation est fixée au 19 mars, alors que l’agenda de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale prévoit une audition de Marisol Touraine sur son projet de loi santé le 17 mars, dans la foulée de son adoption en Conseil des ministres. Or les groupes de concertation mis en place en janvier par la ministre de la Santé devaient permettre de parvenir, d’ici au débat parlementaire, à un texte de loi qui réponde aux inquiétudes exprimées par les professionnels de santé.

Manifestation et élections

Cela dit, l'hostilité des syndicats médicaux à cette généralisation du tiers payant demeure. Elle devrait même être un des principaux slogans de la manifestation des professionnels de santé prévue le 15 mars prochain. Les organisateurs comptent bien sur l’ampleur de la mobilisation pour faire bouger le gouvernement sur ce dossier, et cela à une semaine d'élections cantonales qui ne s'annoncent pas sous le meilleur jour pour l'exécutif selon les derniers sondages. .

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Location de véhicules de courte durée

Odyssi - régie communautaire de l'eau et assainissement

24 novembre

972 - Fort-de-France

Marché de services d'assurance.

Communauté de Communes Calvi - Balagne

24 novembre

20 - CALVI

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Tiers payant : Marisol Touraine dément tout recul sur la généralisation en 2017

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié

03/03/2015 16h:52

Dogmatique, incompétente, entêtée, telle se présente cette personne qui s'avère - de surcroît- indifférente aux difficultés des professionnels chargés de la santé des Français. "Arrêtez d'emmerder les Français" disait Georges Pompidou agrégé de lettre qui savait appeler un chat un chat. Avec cette camarilla de fonctionnaires enfants de fonctionnaires de gauche, même pas fichus de voter la seule loi valable de ce gouvernement (la loi Macron off course)les Français n'ont pas fini d'être em...

Répondre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié