Une page se tourne à l'Anea

Une page se tourne à l'Anea
DR Jean-Claude Gillet, premier président, sortant, de l’Anea
Jean-Claude Gillet, le président de l'Alliance nationale des experts en automobile, passe la main au moment où la profession voit à nouveau son rôle évoluer sous l'impulsion des assureurs.

Ce mandat de président, le premier de l'Alliance nationale des experts en automobile (Anea) depuis sa création, fin 2006, aura été pour Jean-Claude Gillet celui de la structuration des moyens et des actions. « Avec plus de 2 100 adhérents, contre 1 800 pour les deux chambres syndicales historiques (1) , nous avons gagné en représentativité », indique-t-il.

Cette période de transition a été marquée par des dossiers importants : la mise en application de la procédure véhicule endommagé (VE), l'actualisation du diplôme d'expert, qui doit aboutir d'ici à l'été, et l'amorce d'une adaptation de la convention collective.

Résister aux automates

Ces travaux ont été menés dans un contexte difficile : après l'essor de l'expertise à distance, la profession doit désormais s'adapter aux outils de chiffrage automatique, qui, dans certains cas, suppriment l'intervention de l'expert, ou tout du moins modifient son rôle. « Ce scénario peut être difficile à gérer pour une profession qui a connu le plein emploi avec une seule catégorie de clients », observe Jean-Claude Gillet. Si ces nouvelles procédures ne font pas encore l'unanimité chez les assureurs, elles prennent de l'ampleur chez leurs premiers adeptes. Ainsi, Generali va étendre ce dispositif à 700 nouveaux garages à partir du 1er mai. Covéa estime qu'en 2015, 25% des dossiers seront concernés par son Chiffrage autonome du réparateur (Car).

Ces initiatives amènent la profession à explorer de nouvelles voies : expertise à valeur ajoutée, protection juridique, prévention des risques routiers, accidentologie... En parallèle, les experts se sont organisés en réseaux et groupements, autant de structures en quête de moyens pour affronter la nouvelle donne et auxquelles l'Anea souhaite apporter des réponses via son centre de formation (Ifor2A) et son service de recherche et développement (ARD). Ce dernier a élaboré l'outil de transmission des dossiers VE vers le système d'immatriculation national et a récemment fait l'objet de débats quant à l'exploitation des données. Pour lever toute ambiguïté sur l'usage de cet outil, Anea vient de créer un comité d'éthique consacré à l'activité d'ARD.

1. CSNEAF et CSNEAMI, réunies dans l'Anea

Le comité directeur :

Il a été élu le 26 mars :

  • Président : Philippe Ouvrard.
  • Président délégué : Alain Vannereau.
  • Vice-présidents : Jean-Loïc Marsaud et Stéphane Patti.
  • Administrateurs nationaux : Sylvain Girault, Christophe Maison et Yvan Ruquet.
  • Trésorier : Daniel Lesage.
  • Trésorier adjoint : Luc Prieur.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 novembre 2019

ÉDITION DU 22 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Une page se tourne à l'Anea

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié