Une plus grande mobilité bancaire pourrait profiter aux assurbanquiers

Une plus grande mobilité bancaire pourrait profiter aux assurbanquiers

La loi «Hamon», qui va très prochainement autoriser la résiliation infra-annuelle des assurances auto et MRH, a inspiré l’UFC-Que choisir. L’association consumériste revient en effet à la charge sur la mobilité bancaire via une étude qu'elle a publiée, ce 9 décembre. «La solution la plus simple serait de mettre en place la portabilité du compte, comme ce qui existe en téléphonie mobile», explique Alain Bazot, président de l’association. Autrement dit, l’UFC-Que choisir préconise la portabilité du numéro de compte au niveau européen ou, du moins dans un premier temps en France, la création d’un numéro «alias» – propre à chaque individu bancarisé auquel seraient reliées les domiciliations bancaires (virements, prélèvements, etc.) – à relier à un nouveau compte pour changer de banque.

Le taux de mobilité en assurance 3,5 à 5 fois supérieur

En France, cinq ans après la mise en place du service d'aide au transfert bancaire, en novembre 2009 – un engagement des banques à accompagner les nouveaux clients dans leurs changements de domiciliation bancaire –, «la mobilité se passe plutôt mal», explique Maxime Chipoy, responsable des études, en charge des sujets banque-assurance à l’UFC-Que choisir. Le taux de mobilité bancaire n’est en effet que de 3,2% en 2012, selon un rapport du CCSF, et le nombre de chèques rejetés après une clôture du compte avoisine les 350 000 par an. A l’inverse, note l’association, «sur les services d’assurance […], le taux de mobilité est ainsi de 15,7% en assurance auto, de 11,8% en assurance habitation, et de 17% sur l’assurance santé individuelle (source FFSA). C’est donc une mobilité 3,5 à 5 fois supérieure».

Faciliter la mobilité bancaire pourrait faire gagner 1 Md€ à 3 Md€ de pouvoir d’achat aux Français, a calculé l'UFC-Que choisir, en fonction des parts de marché plus ou moins importantes que les banques en ligne pourraient prendre. Cela pourrait aussi profiter aux assurbanquiers, reconnus parmi les banques les moins chères par l’association.

Un prochain rapport gouvernemental sur la mobilité bancaire

Un rapport gouvernemental sur la portabilité du numéro de compte bancaire, sur la base d'un rapport de la Cour des comptes en cours de finalisation, doit être prochainement remis au Parlement, comme le prévoit la loi bancaire de juillet 2013. L'UFC-Que choisir espère que ces solutions sur la mobilité bancaire seront intégrées dans le cadre du projet de loi Macron, par le gouvernement ou par voie d'amendements parlementaires.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 11 octobre 2019

ÉDITION DU 11 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation de services d'assurances

Ville de Solliès Toucas

14 octobre

83 - Solliès-Toucas

Passation d'un marché d assurance protection sociale des sapeurs pompiers volontair...

SDIS de la Meurthe et Moselle Sce Départ. d'Incendie et de Secours

13 octobre

54 - ESSEY LES NANCY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Une plus grande mobilité bancaire pourrait profiter aux assurbanquiers

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié