Unocam – Syndicats de dentistes – Convention : La négociation se joue sur les devis dentaires

Unocam – Syndicats de dentistes – Convention : La négociation se joue sur les devis dentaires
DR Catherine Mojaïsky, présidente de la Confédération nationale des syndicats dentaires

L'accès à certaines données de soins pourrait faire obstacle à la signature de l'avenant finalisant la mise en place d'une nouvelle codification des actes.

Dernière ligne droite pour la négociation de l'avenant n° 3 à la convention nationale des chirurgiens-dentistes. L'Assurance maladie, l'Union nationale des organismes d'assurance maladie complémentaire (Unocam) et les syndicats dentaires (CNSD, FSDL, UJCD) doivent se retrouver, le 8 février. Objectif : finaliser la mise en place de la nouvelle classification commune des actes médicaux (CCAM) dentaires, prévue dans l'avenant n° 2 conclu en avril 2012 par les trois parties. Elle doit remplacer une nomenclature générale des actes professionnels obsolète.

"Si les complémentaires veulent mieux gérer le risque, il faut aussi qu’elles s’investissent plus."

Catherine Mojaïsky, présidente de la Confédération nationale des syndicats dentaires



Prête à signer, la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD, majoritaire) estime accomplir un effort, car les revalorisations de soins prévues par cet avenant ne dépassent pas 54 M€ (dont 40 M€ remboursés par la Sécurité sociale). « Nous acceptons une transposition des actes dans la nouvelle classification à périmètre constant, sans la véritable revalorisation que nous attendons, pour faire évoluer ce dossier ensuite », explique la présidente de la CNSD, le docteur Catherine Mojaïsky.

Les complémentaires, premiers bailleurs du dentaire

Financement des dépenses dentaires en 2011 (en M€)

Parce que leur contribution dépasse 38%, les complémentaires jugent légitime d’obtenir davantage de précisions sur les devis de prothèses.

 « Nous souhaitons que l'Unocam signe cet avenant, comme le précédent, car une absence de signature de sa part entraînerait un retard de six mois dans sa mise en oeuvre. »

Devis détaillés contre revalorisation des actes

De son côté, l'Unocam demande des précisions concernant les devis pour les prothèses dentaires et en matière de « codes de regroupement » (par confidentialité, les codes affinés de la CCAM ne sont pas transmis aux tiers, en particulier aux organismes complémentaires). La partie n'est pas gagnée : premiers financeurs du dentaire, les complémentaires redoutent d'être confrontées à la tentation, latente, de l'Assurance maladie à garder l'information sur les prestations qu'elle rembourse. Et les dentistes ne sont pas favorables à l'idée de fournir aux complémentaires toutes les données qu'elles demandent en matière de prothèses. Selon eux, le sujet des devis doit faire l'objet de discussions ultérieures.

« Nous estimons que si les complémentaires veulent mieux gérer le risque, il faut aussi qu'elles s'investissent plus », souligne Catherine Mojaïsky. Pour la CNSD, plusieurs pistes sont envisageables. Entre autres, un tel investissement pourrait être une contribution à une future revalorisation des actes, comme l'Unocam l'a fait dans le cadre de la convention médicale.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances tous risques expositions

FRAC Provence Alpes Côte d'Azur Fond Régional d'Art Contemporain

21 octobre

13 - FRAC PACA

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Unocam – Syndicats de dentistes – Convention : La négociation se joue sur les devis dentaires

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié