Xynthia : procédure retardée mais zonage maintenu

"Ça change heure par heure" selon un proche du dossier Xynthia au Sénat. Mercredi dernier, le président de la République affirmait sa volonté de maintenir la cartographie des zones noires ; le lendemain, le ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo évoquait "un malendu" sur les zones noires et déclarait qu’il n’y aurait pas de "destruction massive", laissant ainsi planer le doute sur une éventuelle rediscussion du zonage. Le gouvernement va-t-il céder à la pression et redéfinir les "zones noires" ? Pour l’instant, selon des proches du dossier, "aucune remise en cause n’est envisagée". Seule la procédure de concertation (enquête publique préalable à l’expropriation) serait repoussée de 2 à 3 mois. De plus, "ce ne sont que 10% des maisons placées en zones noires qui posent problème, la plupart des délogés souhaitent être indemnisés et partir», affirme t-on au Sénat. Que les zones noires soient redéfinies ou non, les procédures d’expropriation se feront au cas par cas, et après une enquête publique.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Accord-cadre a bon de commande : emission, mise a disposition d'un site de consulta...

Conseil Régional de La Réunion

23 octobre

974 - ST DENIS

Assurance Responsabilité civile.

Ville de Vaux le Penil

23 octobre

77 - VAUX LE PENIL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Xynthia : procédure retardée mais zonage maintenu

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié