[DOSSIER] C’était en 2015 : une élection riche en débats pour [...] 1/8

Agents généraux : le programme des deux candidats à la présidence d'Agéa

Agents généraux : le programme des deux candidats à la présidence d'Agéa
Patrick Evrard et Michel Picon (de gauche à droite), candidats à la succession d'Hervé de Veyrac, à la tête d'Agéa.

Tous deux coéquipiers d'Hervé de Veyrac, actuel président de la Fédération nationale des syndicats d'agents généraux (Agéa), Patrick Evrard et Michel Picon confirment être candidats à sa succession. Joints par l'Argus, ils donnent un premier aperçu du projet qu'ils soumettront, chacun de leur côté, au vote de leurs pairs, le 10 juin 2015.

Une fois n'est pas coutume : il y aura, le 10 juin 2015, deux candidats à la présidence de la Fédération nationale des syndicats d'agents généraux (Agéa), comme l'évoquait, vendredi 13 mars 2015, nos confrères de News Assurances Pro. C'est lors du séminaire du bureau exécutif de la fédération, qui s'est tenu du 11 au 13 mars 2015, que Patrick Evrard et Michel Picon, présidents adjoints au sein de l'équipe dirigée actuellement par Hervé de Veyrac, ont annoncé leur candidature.

En décembre 2014, Michel Picon avait «confié» à la Lettre de l'Assurance, son intention de briguer la présidence. Restait à savoir si Hervé de Veyrac, élu à la tête d'Agéa en juin 2012, serait candidat ou non à un second mandat. La question est restée sans réponse pendant un moment. Depuis le début de l'année en effet, plus aucune information concernant l'élection à venir ne filtrait de manière officielle de la maison des agents généraux.

Pas de seconD mandat pour Hervé de Veyrac

C'est finalement lors du séminaire qui vient de se terminer qu'Hervé de Veyrac, agent général Allianz, a annoncé qu'il passerait le relais. Le 10 juin, lors de la prochaine assemblée générale d'Agéa, les représentants des agents généraux – les 15 présidents de syndicats, 21 présidents de régions et 102 présidents de chambres locales – seront donc amenés à désigner son successeur. Ces grands électeurs, qui habituellement se prononcent sur une candidature unique, auront face à eux deux listes concurrentes.

Patrick Evrard, «candidat de la continuité»

L'une d'entre elles sera emmenée par Patrick Evrard (57 ans), agent général Gan Assurances. Celui qui se qualifie de «candidat de la continuité» entend poursuivre sur la lancée de son prédécesseur : «Le projet que je porte vise à prolonger et à intensifier le programme qui a recueilli l'adhésion de nos confrères

Valorisation de l'image du métier, professionnalisation des agents généraux, défense de la profession font partie des sujets auxquels il entend donner une nouvelle impulsion, «en favorisant les échanges au sein de nos instances». «Je souhaite que des débats s'instaurent sur des sujets tels que la digitalisation, l'agence du 21e siècle, les conséquences de Solvabilité 2 sur notre métier ou encore les modes de rémunération à l'heure où l'Europe se saisit de ce sujet», indique le président adjoint d'Agéa chargé au sein de l'équipe actuelle de suivre les questions européennes.

Michel Picon, moderniser  la fédération

De son côté, Michel Picon (59 ans), agent général Axa, se présente avec la volonté de «moderniser le fonctionnement de la fédération sans pour autant délaisser les services qu'elle apporte aux agents : formation, conseils, promotion et valorisation du métier». Parmi ses propositions figure entre autres la création de commissions sur des sujets comme le digital ou l'installation des nouveaux agents. «La fédération doit être en mesure de fournir aux syndicats un back-office de réflexions et d'analyses sur les évolutions du métier», précise-t-il.

Celui qui, en tant que président adjoint d'Agéa, représente la fédération au sein de l'Union nationale des professions libérales (UNAPL) et du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) entend par ailleurs renforcer les liens avec les autres parties prenantes de la fédération. Michel Picon milite par ailleurs pour la création d'une «fédération européenne des agents généraux qui puisse faire entendre de manière plus directe la voix de la profession, parallèlement aux actions menées par le Bipar», organisation européenne qui réunit les différentes familles d'intermédiaires.

Les deux candidats, qui ont pour point commun leur implication dans la vie syndicale – chacun a été président du syndicat des agents de leur compagnie respective – et leur volonté de faire avancer la profession, finissent de constituer leur équipe et peaufinent leur programme. La campagne est lancée.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 21 janvier 2022

ÉDITION DU 21 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

CHARGE DE CONTENU MARKETING -(H/F)-CDD

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Agents généraux : le programme des deux candidats à la présidence d'Agéa

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié