Agents généraux : les syndicats planchent sur l’avenir du métier

Agents généraux : les syndicats planchent sur l’avenir du métier
LAETITIA DUARTE Patrick Evrard, président d'Agéa, la fédération des syndicats d'agents généraux.

Sous l’impulsion de leur fédération, Agéa, les présidents de treize syndicats d’agents généraux engagent des réflexions sur l’avenir de la profession. Objectif : définir ce que seront demain les bases de l’exercice du métier, un socle sur lequel ils pourront s’appuyer dans les discussions avec les compagnies.

Quels seront les fondamentaux du métier d’agent général demain ? Une question à laquelle les syndicats de la profession vont tenter de formuler une réponse commune. C’est du moins l’engagement pris par les présidents de treize syndicats, lors du bureau exécutif d’Agéa, la fédération des agents généraux, qui s’est tenu le 16 novembre 2016.

Pour ce faire, plusieurs groupes de travail vont être mis en place au sein de la fédération. « L’objectif de ces travaux est d’identifier les évolutions qui favoriseront la réussite des agents généraux et permettront à la profession de gagner des parts de marché », explique Patrick Evrard, président d’Agéa.

Redéfinir si besoin les fondamentaux du métier

En s’appuyant sur des études menées par des tiers, ces groupes de travail conduits par des membres des différents syndicats vont plancher sur la contribution des réseaux d’agents généraux dans le paysage de la distribution, mais aussi sur les fondamentaux du métier afin de voir comment ils doivent évoluer pour être en phase avec les enjeux de demain. Conditions de nominations, modalités d’exercice, conditions de sorties de la profession, mandat, ou principes de rémunération… : autant de sujets qui seront passés à la loupe dans ces groupes de travail.

En cherchant à définir des principes qui soient partagés par tous, Agéa entend permettre aux syndicats de faire valoir des positions communes dans les négociations avec les compagnies. A l’heure où les sociétés d’assurance modernisent leur organisation et leur distribution, les sujets de discussion sur l’évolution du métier se multiplient au sein des réseaux. « Notre démarche n’est pas défensive, il s’agit de contribuer aux débats en fournissant aux syndicats une palette de propositions et d’arguments », précise Patrick Evrard.

Parallèlement aux travaux qui seront lancés en décembre et menés tout au long de l’année prochaine, Agéa va organiser du 17 janvier au 26 avril 2017 des réunions en province afin de recueillir l’avis des agents et de les informer sur l’avancée du projet.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'assurances du BTP CFA Auvergne - Rhône-Alpes.

Association BTP CFA Auvergne Rhône-Alpes

17 octobre

69 - BTP CFA AUVERGNE RHONE ALPES

Prestations de services d'assurances.

EPIC de Bagnoles de l'Orne Tourisme

17 octobre

61 - BAGNOLES DE L'ORNE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Agents généraux : les syndicats planchent sur l’avenir du métier

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié