Generali et Triangl' trouvent un terrain d'entente

En conflit depuis le début 2012, le syndicat des agents Generali a signé un accord qui prévoit des compensations aux baisses de commissions voulues par la compagnie.

Réélu président de Triangl' le 5 octobre lors du congrès du syndicat, Bernard Jeannot, termine son premier mandat et entame le second sur une éclaircie. Après des mois d'un conflit qui s'est envenimé au point d'amener près de 600 agents à manifester devant le siège de Generali, le 26 juin, le syndicat et la compagnie sont parvenus à un accord qualifié de « conjoncturellement correct » par Bernard Jeannot. S'il ne suscite par l'euphorie dans le réseau, ce texte a au moins le mérite de réenclencher une dynamique.

Des baisses de commissions seront appliquées à partir du 1er janvier 2013 sur trois catégories de produits (auto, habitation et multirisques immeubles), mais uniquement sur les affaires nouvelles. En auto, la baisse sera graduelle : la commission des agents passera de 16% à 14% en 2013 puis à 13% en 2015. Un temps, la compagnie envisageait de descendre jusqu'à 12%.

En contrepartie, le syndicat a obtenu des hausses de commissions sur des produits pour les professionnels et, comme il l'avait proposé avant la rupture des négociations, un système d'ajustement des commissions à la hausse (jusqu'à 4 points de plus) en auto et MRH si le client souscrit d'autres contrats parmi une sélection de produits cibles relevant pour la plupart de l'assurance de personnes.

UNE ÉQUIPE RENOUVELÉE

Triangl' a élu son nouveau bureau le 5 octobre 2012 :

  • Jérémie Allard*
  • Édouard Dassonville*
  • Joël Ferrandi
  • Éric Jauneau, trésorier*
  • Bernard Jeannot, président
  • Max Lamothe *
  • Guylaine Mandron
  • Emmanuelle Morez*
  • Colette Palissier* 
  • Éric Sabathier, secrétaire général*
  • Jean-Marc Segui, vice-président
  • Christophe Vallée

* Nouveaux membres du BE.

D'autres sujets à venir

L'accord représente « une première marche qui doit permettre d'en gravir d'autres », indique Bernard Jeannot. En effet, Triangl' et Generali devront se pencher sur d'autres sujets - modifications du système d'intéressement, par exemple - et affiner les principes sur lesquels ils se sont entendus dans le cadre des négociations, tels les pouvoirs supplémentaires dont pourront bénéficier les agents pour la souscription de produits destinés aux professionnels. Qu'il s'agisse de la rémunération ou des habilitations, les mesures auront pour effet d'amener les agents à s'orienter davantage vers les professionnels et les entreprises. Mais ces marchés, qui pèsent 56% de l'activité du réseau, deviennent très convoités. « Pour que nous puissions aborder l'avenir de manière sereine, la compagnie doit fournir des outils permettant d'affronter la concurrence », souligne Bernard Jeannot.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Generali et Triangl' trouvent un terrain d'entente

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié