Axa et Réussir balisent leur trajectoire

À la demande du syndicat des agents, la compagnie a accepté de formaliser par écrit les conditions de mise en oeuvre des prochaines étapes du plan de modernisation de son réseau.

Pas sans eux et pas à n'importe quelles conditions. Les agents généraux Axa ont obtenu, à la demande de leur syndicat, Réussir, que soient posés des jalons sur la voie du digital ouverte depuis 2008 par leur mandante. Le document signé par Nicolas Moreau, PDG d'Axa France, et par Pascal Chapelon, président de Réussir, à La Baule, le 15 octobre en clôture du congrès du syndicat, porte sur la place des agents et sur les conditions de leur avancée dans la transformation digitale de l'entreprise qui va en s'accélérant.

Le dispositif de vente de contrats sur Internet avec appui d'une plate-forme téléphonique et relais en agence, qui concerne l'assurance auto, les contrats habitation destinés aux jeunes, et depuis peu la complémentaire santé, doit en effet être étendu à d'autres produits : retraite, deux-roues et plus tard habitation.

Cette année, selon Axa France, le système a permis d'orienter 350 000 contacts vers les agences et de générer 90 000 affaires nouvelles. Testé jusqu'en février 2015 par 600 agents, ce modèle de vente à vocation à être adopté plus massivement au sein du réseau.

Conquérir et fidéliser de nouveaux clients par le Web

Tout l'enjeu pour Axa France, qui a déjà investi cette année 7 M€ pour générer du trafic sur Internet (soit 22% de son budget publicitaire) dont 70% consacrés à l'achat de mots clés, sera de continuer à apporter à son réseau un flux suffisant de contacts de qualité. Sachant que ces « leads » sont facturés aux agents et qu'il leur faut s'organiser pour y répondre rapidement, la question du retour sur investissement reste primordiale aux yeux du syndicat Réussir. « Il est essentiel que nous puissions mesurer l'impact économique de ce modèle de vente sur les agences », a rappelé son président, à plusieurs reprises, lors du congrès.

Après avoir créé des pages Web personnalisables par les agences, Axa a mis cet été à la disposition de ses clients, une application baptisée « MonAxa ». L'assureur qui va enrichir cet espace clients mobile de fonctionnalités de souscription, mise sur ses agents pour le faire adopter. Face à l'arrivée de nouveaux concurrents qui cherchent des relais de croissance dans l'assurance, ce type d'outil constitue aux yeux de l'assureur un moyen de se démarquer et de fidéliser ses clients.

Mais pour les agents qui évoluent au sein d'un groupe qui multiplie les initiatives en matière de digital, la concurrence peut aussi venir de l'intérieur. Marques blanches, activité de vente directe comme par exemple Family Protect, partenariat avec des courtiers, approche directe des clients via les plates-formes : autant de sujets sur lesquels le syndicat attend des éclaircissements de la part d'Axa France.

LES PROJETS DE LA COMPAGNIE...

  • Associer plus d'agents dans la vente en ligne.
  • Étendre la gamme de produits disponibles en ligne.
  • Intégrer la souscription dans l'application « MonAxa ».
  • Lancer un système de cotation rapide.
  • Mieux exploiter les données clients pour fidéliser et multi-équiper. ...

MENÉS DE MANIÈRE CONCERTÉE

À travers la déclaration d'intention intitulée « Place de l'agent général dans le digital, actions à mettre en oeuvre », Axa France et Réussir s'engagent mutuellement dans une modernisation du réseau et posent les bases des transformations à venir afin d'éviter les dérives. Ce texte rappelle notamment le principe d'une « juste répartition de la charge et de la création de richesse, dans le respect du mandat ».


ils ont dit...

C’est un texte qui m’engage, qui engage Axa France et qui va permettre de continuer à avancer dans la transformation du réseau pour faire en sorte qu’il soit encore plus fort dans dix ans et que vous puissiez transmettre vos entreprises ou recommander le métier d’agents à vos proches.

Nicolas Moreau, PDG d’Axa France

Vous pouvez compter sur le réseau pour les projets futurs à condition que nous puissions en mesurer l’impact économique sur les agences. Il est important que nous sachions ce que cela va coûter et rapporter aux agents. Faute de quoi nous ne pourrons pas travailler ensemble.

Pascal Chapelon, président du syndicat Réussir

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 avril 2021

ÉDITION DU 23 avril 2021 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Missions de commissaire aux comptes

Occitanie en Scène

23 avril

34 - Montpellier

Prestations de service d'assurance Responsabilité et risques annexes

Ville de La Couarde sur Mer

23 avril

17 - La Couarde-sur-Mer

Fourniture de titres spéciaux de paiement..

CCAS de la Ville de Pau

23 avril

64 - PAU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Axa et Réussir balisent leur trajectoire

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié