Comparateurs : l’association de consommateurs CLCV réclame davantage de transparence

Comparateurs : l’association de consommateurs CLCV réclame davantage de transparence
Les Furets.com a invité l'association CLCV à débattre sur les comparateurs

Les comparateurs d’assurances en ligne évoluent dans le bon sens, mais doivent encore s’améliorer, estime l’association Consommation, Logement et Cadre de Vie (CLCV). « Certains font un travail de pédagogie très positif auprès du public, mais nous nous interrogeons sur la nature des conseils donnés en matière de choix d’une assurance », a déclaré Olivier Gayraud, chargé de mission de l’organisation consumériste, à l’occasion d’une table ronde organisée mercredi 20 février par le site LesFurets.com.

Opacité des liens entre le comparateur et ses assureurs partenaires

Le CLCV attend plus de transparence sur « les liens capitalistiques qui unissent le comparateur à ses assureurs partenaires » et regrette la non-exhaustivité des offres proposées : « un comparateur ne compare que les assurances avec lesquelles il a signé un contrat : le consommateur n’a donc pas la garantie d’avoir ce qu’il y a de mieux pour lui ». Côté LesFurets.com, on montre patte blanche. Son président-fondateur, Jehan de Castet, assure qu’il « n’y a aucun lien capitalistique entre le site et les offres présentées », et qu’aucun assureur n’y est plus favorisé qu’un autre. Quant au caractère incomplet des offres, celui-ci ne serait guère pénalisant, car « les comparateurs présentent de toute façon les assureurs les plus compétitifs ».

Protection des données personnelles

Autre problématique : la protection des données personnelles. Si LesFurets.com rend désormais facultatif le renseignement du numéro de téléphone pour comparer des offres, la plupart des comparateurs réclament encore cette information, en sus de l’identité, de l’adresse, etc. « Le site doit expliquer ce qu’il entend faire de ces données. Pourquoi demander autant d’éléments pour un simple devis ? », questionne Olivier Gayraud.

Ne pas focaliser sur le prix

Le CLCV regrette également la prédominance du critère prix dans l’affichage des offres. « Pousser le consommateur à choisir en fonction des tarifs est le pire service à lui rendre. Il faut proposer d’autres critères, comme par exemple le montant des franchises ». Conscient de ce besoin, LesFurets.com propose, outre le prix, une classification des offres sur les produits et les services. « Le consommateur économise en moyenne 34% sur son assurance, à garanties égales, mais il sait aussi ce qu’il achète », souligne son dirigeant Jehan de Castet, en rappelant que de plus en plus de comparateurs vont dans ce sens.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 14 mai 2021

ÉDITION DU 14 mai 2021 Je consulte

Emploi

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

ODYSSEY RE

Adjoint(e) de Souscription F/H

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché public de prestation de services en assurances.

Ville de Chaville

16 mai

92 - CHAVILLE

ACQUISITION DE CARTES DE PAIEMENT ET / OU DE RETRAIT POUR LE PAIEMENT DES AIDES FIN...

Département des Hautes Pyrénées

16 mai

65 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Assurance Construction pour les collèges de Dadonville et de Pithiviers.

Conseil Departemental du Loiret

16 mai

45 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Comparateurs : l’association de consommateurs CLCV réclame davantage de transparence

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié