Elena Betés (Preminen) : «Les assureurs sont les mieux armés pour comparer les prix»

Elena Betés (Preminen) : «Les assureurs sont les mieux armés pour comparer les prix»
Depuis Madrid, Elena Betés est chargée de faire fructifier à l’international l’expérience d’Amiral et de Mapfre dans la comparaison de prix.

Après avoir été la patronne de Rastreator, leader de la comparaison de prix en Espagne, Elena Betés prend la tête de Preminen, la joint-venture de Mapfre et d’Admiral. Cette nouvelle filiale commune du numéro un espagnol de l’assurance et du champion britannique de la comparaison se fait forte d’exporter l’expérience de Rastreator dans le monde.

Quel est l’objectif de Preminen, le comparateur de prix lancé par Mapfre et Admiral ?
L’objectif est clairement d’exporter le savoir-faire et le modèle gagnant d’Admiral dans le monde en nous appuyant, entre autres, sur l’expérience de Rastreator en Espagne. Mais nous serons sélectifs, car nous n’identifions pas plus d’une quinzaine de pays où un tel investissement, de plusieurs millions d’euros à chaque fois, soit justifié. Pour le moment, nous commençons à étudier le marché chinois.

N’est-ce pas surprenant de voir le premier assureur espagnol, Mapfre, se lancer dans l’aventure ?
Je ne peux pas m’exprimer au nom de Mapfre, mais je pense que c’est au contraire une décision clairvoyante et visionnaire. En effet, comme Admiral l’a prouvé au Royaume-Uni, et compte tenu de la complexité technique en jeu, ce sont les assureurs qui sont les mieux armés pour comparer les prix. Mapfre l’a, du reste, compris très tôt, puisqu’il a pris dès 2009 une participation de 25 % dans Rastreator.

Vendre des assurances et comparer leurs prix n’est pas incompatible ?
Pas du tout. Nous nous basons sur l’expérience de sites comme Confused, LeLynx et Compa­re.com, la filiale américaine d’Amiral, où Mapfre détient du reste une parti­cipation, pour ordonner les prix sans aucune notation ni juge­ment de valeur. Les exigences des consommateurs sont extrêmement fortes et, si un comparateur n’est pas indépendant et transparent, s’il favorise tel ou tel, il disparaît, ce n’est pas plus compli­qué que cela.

Quel est le secret de la réussite de Rastreator en Espagne ?
Nous sommes capables de capter des usagers sans grande expérience digitale et de les attirer dans le monde de la comparaison de prix tout en les épaulant pour qu’ils s’y sentent à l’aise, au point de souhaiter rapidement comparer d’autres prix, comme ceux de la téléphonie par exemple. En Espagne, nous estimons que la comparaison digitale entraîne déjà 10 % des actes d’achat d’assurance, mais que ce chiffre devrait doubler en cinq ans.

Rastreator a plus de 50 % de parts de marché en Espagne. Pourquoi le monde de la comparaison de prix tend-il toujours au monopole ?
C’est le monde digital qui veut ça. La pression de Google est telle que le nombre de « joueurs » est forcément réduit. En Espa­gne, il existe un autre comparateur, Arpem, issu d’une compagnie d’assurance, Pelayo, mais l’importance des investissements publicitaires à concéder pour être à la fois visibles et crédi­bles les a fait reculer.

Car si la comparaison est réellement un marché en pleine explo­sion, c’est aussi un marché où il faut accepter d’investir beaucoup.

Rastreator, leader espagnol de la comparaison

Rastreator s’adjuge nettement plus de 50 % du marché de la comparaison de prix en Espagne. Depuis sa création, en 2009, il totalise 7 millions d’usagers uniques (unique users) et 40 millions de devis uniques (unique quotes). S’il propose aujourd’hui plus de 40 services de comparaison distincts (téléphonie, énergie, automobile, etc), l’assurance demeure le service le plus consulté.

Preminen

  • Mapfre
    - Premier assureur espagnol avec 22,3 Md€ de primes (+2,3 %).
    - Mapfre collecte 28 % de ses primes en Espagne et au Portugal.
    - Il a dégagé en 2015 un bénéfice net de 709 M€ (-16,1 %).
    - L’activité digitale représente actuellement 4 % des primes.
  • Admiral
    - Sur les 2,12 Md£ de chiffre d’affaires dégagés en 2015 par le Britannique Admiral, 80 % sont réalisés dans l’assurance auto au Royaume-Uni, 11 % dans l’assurance à l’international, et seulement 5 % dans la comparaison d’assurance, son activité historique.
    - Le groupe a dégagé en 2015 un profit avant impôt de 377 M£ (+6 %).

Emploi

Assistra

Mécanicien Automobile H/F

Postuler

Assistra

Mécanicien Industriel H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Protection sociale complémentaire : convention de participation santé (2020-2025).

CIG (Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne)

22 février

78 - VERSAILLES

Prestations de conseil, d'assistance juridique et de representation en justice.

Communauté d'agglomération de Limoges Métropole

22 février

87 - CA LIMOGES METROPOLE

Marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour l'aide à la décision dans la stratégi...

Ville de Paris / Secrétariat général Délégation générale à la modernisation

22 février

75 - VILLE DE PARIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Elena Betés (Preminen) : «Les assureurs sont les mieux armés pour comparer les prix»

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié