Le nouveau Groupement des comparateurs d’assurances veut renouer le dialogue avec les mutuelles

Le nouveau Groupement des comparateurs d’assurances veut renouer le dialogue avec les mutuelles
Logo du groupement des comparateurs d'assurances, nouvelle entité réunissant les sites de comparaison de Comparadise et Lelynx.fr.

Comparadise et Lelynx ont officialisé la naissance du Groupement des comparateurs d’assurances. Il aura pour vocation de faciliter le dialogue entre les comparateurs et les pouvoirs publics mais aussi d’améliorer l’image d’une profession parfois mise à mal auprès des assureurs et des mutuelles.

Les comparateurs ont décidé de réagir. Et les récentes déclarations de Pascal Demurger, qui rappelait notamment, ce mardi 3 mars, lors de la conférence annuelle du Gema, que les sites de comparaison doivent afficher plus de transparence et baser leur résultats sur les garanties et non sur les prix, ne peuvent que leur donner raison. Ils ont ainsi officialisé la naissance du Groupement des comparateurs d’assurances (GCA), composé pour l’instant des entités réunies au sein de Comparadise, marque ombrelle du fonds d’investissements BlackFin, et de Lelynx.fr (1). Mais ce groupement est ouvert à l’arrivée d’autres comparateurs indépendants.

Triple objectif

L’objectif de cette nouvelle entité mise sur pieds en début d’année 2015, montée sous forme d’association et dont la communication est gérée par l’agence de relation avec les leaders d’opinions Tocqueville, est triple. Il a vocation à pallier une «méconnaissance de nos métiers par les pouvoirs publics, à dialoguer de manière plus concertée avec ces derniers et à bénéficier d’un pouvoir de proposition le cas échéant», indique Jérôme Chasques, directeur général de Comparadise et actuellement co-président du GCA aux côtés de Diane Larramendy, directrice générale de Lelynx.fr. Et de préciser que l’objectif n’est donc pas commercial mais à la fois professionnel et réglementaire.

Améliorer l'image des comparateurs

Les comparateurs sont ainsi soucieux d’améliorer leur image parfois écornée en proposant aux pouvoirs publics, mais aussi aux acteurs de l’assurance, de dialoguer avec un organisme représentatif : «Nous voulons défendre la profession au sein d’un groupement», indique Diane Larramendy.

Face à la position du Gema, les comparateurs souhaitent notamment «mesurer les préoccupations des mutuelles, leur apporter les éclaircissements nécessaires sur leur fonctionnement et sont prêts à prendre des engagements supplémentaires si nécessaire», précise un communiqué. Jérôme Chasques, qui espère vivement qu’un dialogue pourra s’établir avec le groupement mutualiste, précise que les «mutuelles sont aussi nos clients, nous sommes censés nous allier et dialoguer». Et d’ajouter : «Nous ne voulons pas nous faire taper sur les doigts sans qu’il y ait de dialogue ». Accessoirement, les mutuelles du Gema disposent de parts de marché conséquentes sur les garanties typiquement ciblées par les comparateurs, auto en tête, et sont donc des interlocureurs incontournables.

«Encadrement réglementaire strict»

Dans son communiqué, le GCA rappelle également que les comparateurs sont déjà soumis «à un encadrement réglementaire strict (ACPR, Cnil, DGCCRF), au-delà duquel ils sont déjà allés en souscrivant des engagements auprès du Comité consultatif du secteur financier (CCSF, au travers de la signature des chartes de bonnes pratiques établies par le comité et issues des discussions entre comparateurs, assureurs et consommateurs. Il souligne également que, «dans 60% des cas, ce n’est pas l’offre la moins chère qui est retenue», contrant ainsi l’argument de Pascal Demurger qui indiquait mardi dernier que «ce n’est un service à rendre à personne que de ne comparer les contrats d’assurances qu’à partir des prix».

(1) Le GCA est composé de lelynx.fr et des sept comparateurs d’assurances et de crédit de Comparadise : Devis Mutuelle, Hyperassur, Kelassur, Misterassur, Mutuelle Conseil (assurances), Banquissima et Kredity (crédits).

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 janvier 2020

ÉDITION DU 17 janvier 2020 Je consulte

Emploi

CREDIT AGRICOLE ASSURANCES

Souscripteurs IARD PME - PMI H/F

Postuler

Agence Swisslife Paris Madeleine

Collaborateur Commercial en Assurance de Personnes H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Conseil, assistance et suivi des contrats d'assurance

Ville de Lunéville

19 janvier

54 - LUNEVILLE

Accord-cadre a marches subsequents assurance dommage-ouvrage et ses garanties compl...

Tours Métropole Val de Loire Communauté d'Agglomération Tours Plus

19 janvier

37 - TOURS METROPOLE VAL DE LOIRE

Analyse financière des rapports annuels remis par les concessionnaires du Syndicat ...

Syndicat Mixte des Ports de Pêche Plaisance de Cornouaille

19 janvier

29 - PONT L'ABBE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le nouveau Groupement des comparateurs d’assurances veut renouer le dialogue avec les mutuelles

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié