Courtage – assurances affinitaires – international : SPB veut se consolider en Europe

Créé au Havre en 1965, le courtier SPB, présent dans les offres d'assurance sur mesure, les extensions de garantie ou les services en marque blanche pour les télécoms, la banque, la distribution, l'énergie et l'équipement de la maison, vient de faire passer sous sa marque sa filiale britannique Citymain, rachetée en 2010.

« Cette décision est venue de nos équipes anglaises, explique Jean-Marie Guian, président du directoire de SPB. Elle a eu un impact sur toutes les filiales B to B du groupe, que nous avons aussi décidé de rebrander sous l'enseigne SPB. » La filiale britannique, qui vient de recruter un nouveau directeur général en la personne de Colin Whitehair, fait partie des onze pays européens dans lesquels le spécialiste des assurances et services affinitaires s'est implanté depuis le milieu des années 90.

Extension par capillarité

Le pôle international de SPB doit générer 50% du chiffre d'affaires du groupe à l'horizon 2020, comparé à 20% aujourd'hui. Pas question, cependant, de multiplier les implantations. « Nous nous concentrons sur les destinations situées à deux ou trois heures d'avion de la France, explique Jean-Marie Guian. L'objectif est d'utiliser les filiales existantes comme bases pour les pays limitrophes, à l'image, par exemple, de l'Allemagne, d'où l'on gère l'Autriche, ou de la Slovénie, gérée de Milan. »

DANS DOUZE PAYS
  • Le courtier , qui emploie 1200 collaborateurs, est implanté en Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Luxembourg, Pologne, Portugal, Roumanie, Suisse et Tunisie.
  • SPB a collecté 680 M€ de primes en 2012 auprès de 8 millions de contacts clients. Son chiffre d'affaires devrait atteindre 116 M€.

 



Le président du directoire confirme cependant un intérêt pour la Turquie, dans lequel le groupe pourrait se lancer dès cette année par croissance organique, voire par acquisition.

SPB, qui lance chaque année entre 80 et 100 nouveaux produits, va continuer à se concentrer sur des offres classiques (assurance casse ou vol pour les téléphones portables et smartphones), tout en poursuivant une stratégie de produits de niche (appareils auditifs ou e-books), avec des offres très ciblées. Le chiffre d'affaires prévisionnel du groupe pour 2012, en croissance de 13%, devrait atteindre 116 M€. Pour 2013, le groupe anticipe déjà une croissance à deux chiffres.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Courtage – assurances affinitaires – international : SPB veut se consolider en Europe

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié